20 mars, Journée Internationale du Bonheur, youpi !
Soyez heureux puisque c’est aujourd’hui où jamais !

C’est un peu comme la Journée Internationale des Droits de la Femme, le jour ou on a le droit à son petit bouquet de fleurs, aux encouragements de la part de ses collègues masculins et aux reportages télévisés sur la condition de la femme dans la société.

Bref, vous voyez ou je veux en venir ? Faut il attendre cette journée du 20 mars pour prendre ses responsabilités quant à son bonheur ? Forcément non !
Être heureux, ça se travaille. C’est un peu comme une quête qui ne se termine jamais. Le bonheur n’est pas une finalité, le bonheur est un chemin qui se vit tous les jours grâce aux choix que vous faites.

Êtes vous prêts à faire ces choix ?
Faire des choix, c’est s’engager consciemment vers une voie. La vôtre. Vous seul, êtes capable de vous rendre heureux alors prêts à faire des choix ? En voici 2 qui ne sont pas simples à mettre en oeuvre mais qui amélioreront considérablement votre qualité de vie. Vous pouvez me faire confiance.

Je renonce à me critiquer intérieurement et je choisis de voir le positif en moi

C’est le meilleur choix que vous ferez dans votre vie. Vous êtes la seule personne capable de vivre la vie que vous souhaitez vivre. Vous seul(e) êtes aux commandes. Donc, même si vous n’êtes pas parfait (et laissez-moi vous dire, que vous ne le serez jamais) vous êtes déjà une personne formidable. (La preuve en est, vous lisez BienHeureusement !)

Il est toujours plus facile de se critiquer, de voir nos manquements, les aspects de notre personnalité qui sont défaillants. Effectivement, chacun d’entre nous possède ses zones d’ombre ! Mais c’est justement parce qu’il y a de la lumière que nous les voyons. Si vous choisissez de vous focaliser sur cette lumière : Que dit elle de vous ? Qu’est-ce qui est lumineux chez vous ? Au sens propre comme au sens figuré. De quoi êtes vous fier ? Qu’est ce que les autres aiment et/ou recherchent chez vous ? Quelles sont vos qualités, vos compétences ? Quelles sont vos réussites ? Quelle est la dernière attention que vous avez reçu ? Pourquoi ?
Ce sont des questions qui vous aideront à identifier ce qui est positif en vous. Vous pourrez en trouver d’autres.

Exercice à faire :
Notez toutes les réponses sur un carnet. Et prenez l’habitude de noter tout le bien que vous pensez de vous tous les jours. Au fur et à mesure, tout le mal que vous pensez de vous-même prendra beaucoup moins de place dans votre vie.

Je renonce à vivre dans le passé ou à anticiper l’avenir et je choisis de vivre MAINTENANT

  • C’est horrible !!! On vit dans un monde tellement violent et corrompu !!!
  • C’était mieux AVANT.
  • A ce rythme là, il n’y aura plus de travail pour personne !

Les journaux télévisés nous dépeignent, par intermittence, une situation mondiale catastrophique. Vous avez peut-être l’impression de vivre avec un stress permanent, obsédé par la peur de l’avenir pour vous et vos enfants, ou bien vous êtes nostalgique du passé. Mais à vivre dans le passé ou à anticiper constamment l’avenir, vous ne vous donnez l’opportunité de vivre le présent. Votre mental est parasité par des anticipations en tout genre ou pire des regrets alors que la vie est à chaque instant, à chaque minute en train de s’égrainer autour de vous. Pourquoi ne pas vivre intensément ces graines ?
Vivre le présent en conscience, ce n’est pas facile, je sais. Pourtant, lorsque vous regardez un enfant jouer, il est pleinement dans le présent. Il est pleinement vivant. Si l’enfant sait le faire, vous savez le faire aussi.

Exercice à faire :
Décider d’éteindre la télévision ou les écrans. Bravo, c’est un acte militant pour votre bonheur.

Faites trois respirations complètes et ramener votre attention dans le corps. Soyez présent à vous même à tout moment de la journée en maîtrisant vos pensées. Observez-vous. Dans quelle « zone temporelle » vos pensées vous emmènent-elle habituellement : Passé ? Futur ?
Ramenez les au présent : Qu’est ce que vous êtes en train de faire actuellement ? Dans quelle position vous trouvez-vous ? Essayez de sentir pleinement ce que vous êtes en train de faire. Vivez votre vitalité pleinement. Notez dans un carnet ce que cela change pour vous.

Citation Bonheur

Ces choix ne sont pas simples à faire mais il sont capitaux pour être heureux.
Ils demandent beaucoup de travail mais avec de l’entrainement, vous parviendrez à créer ces habitudes comportementales. Certains disent qu’il faut 21 jours pour créer de nouveaux chemins neuronaux, j’avoue qu’il m’a fallu un peu plus de temps pour intégrer ces habitudes, mais elles ont changé ma vie.
Alors vous commencez quand ?