La période des fêtes c’est parfois l’occasion de faire le bilan de l’année qui vient de s’écouler. Bilan chiffré, bilan professionnel, bilan émotionnel, en tout cas faire le bilan nous sert à donner une direction pour l’année qui commence. Certains prendront de « bonnes résolutions » comme : faire Plus de sport parce qu’ils ont un peu pris du poids en 2015, d’autres voudront arrêter de fumer ou d’autres acquérir l’indépendance financière….

La bonne résolution du Nouvel An n’est pas prête de finir aux oubliettes. Et pourtant….

Avez pris de bonnes résolutions l’année dernière, les avez-vous tenues ? En avez-vous pris pour cette année ? Si oui, laissez les tomber tout de suite ! Vous gagnerez du temps !
Voici pourquoi, il est préférable d’arrêter cette pratique inutile !

Les bonnes résolutions disparaissent aussi vite qu’on les a prises ! #Davidschiffer

Janvier, on y croit, on va aller plus souvent à la salle de sport :
– Demain matin, j’y vais ! (Arf, j’ai raté le réveil et en plus il pleuvait…)
– C’est bon, ce soir, j’y vais ! (Ah ben, je suis invité(e) à boire un verre avec les collègues … #pasd’mafaute)

En moins de temps qu’il faut pour le dire, les bonnes résolutions s’évanouissent dans un lieu (qui nous est inconnu et inaccessible) ou toutes les bonnes résolutions finissent par se croiser, en soirée.
Imaginez plutôt :

– Salut, moi je suis la bonne résolution n°3 de 1990 : « Cette année, je vais travailler en mathématiques »
– Enchantée, moi je suis la bonne résolution n°2 de 2001 « Cette année, j’arrête de jouer aux jeux vidéos ». Rassure-moi, ça n’a pas marché pour toi ? dit-elle les yeux rivés sur un smartphone…
– Bah nan sinon je ne serai plus une bonne résolution ! Elle a eu 4 en math au Bac en 1993, j’ai sur-performé !!!
– Ouf, tu me rassures !
– Tiens tu as vu le groupe là-bas ? dit la bonne résolution des mathématiques montrant un groupe de personnes habillés plus ou moins de la même façon
– Ah oui, je les connais ! je les ai croisé une fois ! ce sont les bonnes résolutions de 1997 à 2015 : « Cette année je fais du sport ! »
– Oui, il parait qu’elle a remis ça cette année encore !

….
Bref, je pourrais faire un sketche pour Florence Foresti rien qu’avec mes bonnes résolutions des 15 dernières années !

Les bonnes résolutions sont nos pires ennemies !

Etant donné que la plupart des bonnes résolutions se sont fait la malle en février ; en décembre c’est l’échec : on n’a pas maigri comme prévu, on a pas eu une seule fois la moyenne en maths et on a gonflé nos potes sur Facebook avec CandyCrush.

La bonne résolution, c’est un peu comme notre pire ennemie.

Elle  finit par nous rendre coupable.
Malheureusement la culpabilité c’est sans doute le pire des poisons qui nous éloignent de nous même. Elle nous empêche d’éprouver de la bienveillance à notre égard et est responsable de la chute de l’estime de soi. Alors merci bien, la bonne résolution !

A prendre des bonnes résolutions avec une obligation de résultat, on oublie que ce qui importe réellement : le chemin. Plutôt que de bonnes résolutions, mieux vaut se fixer des objectifs SMART qui définissent clairement ce que vous souhaitez atteindre et comment. Des objectifs clairs et congruents vont vous emmener vers le succès. PAS les résolutions.

Si vous voulez savoir comment réussir à atteindre vos objectifs, je vous invite à relire cet article que j’ai écrit l’année dernière chez ma copine Séverine d’Herbiotiful :)

Alors, vous ai-je convaincu(e) de ne pas prendre de bonnes résolutions cette année ? Mais plutôt des objectifs  ?

Un pas à la fois