Un sujet plutôt perso cette fois sur le blog, car j’ai été taguée par Dounia Joy qui m’invite à associer des émotions avec des séries TV.
Ca tombe bien, j’adore les séries !
Alors allons y gaiement : 7 émotions pour 7 séries, donc 1 émotion par série TV.

 

1. Colère : Lost, les disparus

Lost-Sayid

C’était pourtant bien parti mais je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec les scénaristes qui nous ont pondu des saisons à n’en plus finir. Un scénario tellement rebondissant qu’il finit par mener au cimetière. Merci pour la perte de temps massive.

A la fin du dernier épisode, ma réflexion fut la suivante : Tout ça pour ça ?!?

 

 

 

 

2. Tristesse et frustration: Flash Forward

Flash-Forward

 

Pareil que précédemment, ça démarrait bien, avec un casting au Top (Joseph Fiennes, Dominic Monaghan, Jimmy Cho…)
Le synopsis est le suivant : Le monde tombe dans les pommes pendant 2 minutes. Black Out total. Au réveil, c’est le supra chaos dû à cette narcolepsie massive : Accident de la route, d’avion, d’hélicoptère, état d’urgence décrété. Puis, chacun se rend compte qu’il a fait un rêve pendant ces 2 minutes. Un rêve prémonitoire… 22 épisodes pour la saison 1 qui ne verra jamais de Saison 2. La #loose

 

3. Angoisse : Walking Dead

 

WalkingDeadZombieLand. Depuis toujours j’ai une peur panique des zombies, comme s’il m’arrivait d’en croiser fréquemment au supermarché ou dans le jardin !!! La terreur irraisonnée ! Lorsque j’ai essayé de jouer à Resident Evil à la fin des années 90, j’ai été paralysée dès la première confrontation avec un zombie, lâchant la manette dans un hurlement. Alors lorsque chéri a commencé a accroché avec cette série, j’ai essayé de suivre. Puis, j’ai lâché parce que franchement, comment ils peuvent s’en sortir ?!?
En plus, les survivants ne sont même pas sympas entre eux !

 

 

4. Honte : Masters of Sex

MastersofSexUne série sur le sexe vraiment intéressante : dans les années 50, un gynécologue obstétricien de renom un peu obsessionnel et coincé, Bill Masters, décide de réaliser une étude scientifique sur l’orgasme féminin. Pour cela, il est aidée d’une formidable assistante qui lui permet de combler ses failles relationnelles et de trouver des volontaires.
Pourquoi ai-je associé Masters of Sex avec Honte ? Simplement parce que lorsque ma prof d’anglais m’a demandé de dire devant mes collègues de bureau ce que je regardais comme séries TV, j’ai préféré répondre « Silicon Valley ».

 

 

5. Joie : Silicon Valley

Elrich J’adore cette série TV hyper courte (25 minutes). C’est l’histoire d’un « nerd » qui trouve un algorithme innovant. Deux business angels essayent de récupérer le code de l’algorithme à coup de millions de dollars mais Richard ne vend pas et monte sa boîte avec l’aide d’un investisseur complètement autiste.  La série montre l’univers des start-ups : entre usine et pseudo bien-être – les réunions sont faites en extérieur sur des vélos, les chefs d’entreprise sont perçus comme des gourous et font de la méditation transcendantale…
En plus, il y a des beaux mecs… ^^. Je me fais une joie de regarder un épisode entre midi et deux pour réviser mon anglais !

 

 

6. Frustration et peur : GOT

OberynBon, soyons réaliste, depuis la fin de la première saison, on a compris que tout pouvait arriver dans cette série. Inutile de s’attacher. Les personnages qui nous paraissent indispensables à l’histoire disparaissent (souvent dans d’atroces conditions), les méchants peuvent devenir encore plus méchants et on découvre des scène d’horreurs d’épisode en épisode. D’ailleurs j’avais essayé d’établir une moyenne du nombre de « tués » par episode, mais impossible ! Il serait plus intéressant d’étudier combien d’épisode ne tue personne !
Ce qui me fait peur c’est que tout ceci est issu d’un seul et même cerveau. N’empêche j’ai hâte de savoir ce que le prochain épisode nous réserve !

7. Surprise : Black Mirror

Gblack-mirrorrosse surprise du mois dernier en zappant au hasard je suis tombée sur un épisode de cette série britannique qui donne un aperçu de ce que pourrait être notre future avec toutes les innovations en cours et à venir. L’épisode sur lequel j’etais tombé, montrait un dispositif qui permettait à chaque être humain d’enregistrer ses souvenirs, son vécu, directement dans un mini disc dur implanté derrière l’oreille. Il était alors possible de se projeter les images dans son cinéma intérieur ou directement sur un écran pour permettre à une tierce personne de les visionner. Chaque épisode est différent et montre les déviances potentielles des innovations de demain et les problèmes qu’elles engendrent.

Laissez-moi vos commentaires pour me dire si vous aimez ces séries, quelles sont les émotions qu’elles ont généré ?

Puisque c’est le jeu, je taggue quelques blogs qui seront susceptibles de jouer le jeu ou pas  ! Pas d’obligation, aucune !

Carole de Quimper à Tel Aviv
Emilie de Une âme à Paris
Lucie de The Numi
Héloïse de PureNrgy