Emilie voit quelqu'un - BDAujourd’hui encore, dire qu’on voit « Quelqu’un », en d’autres termes un psychothérapeute est tabou, voire honteux. On peut en parler bien-sûr, mais seulement aux personnes de confiance. On se refile les bonnes adresses, on donne son avis sur les techniques testées : Psychanalyse, coaching, hypnose… et on évalue le chemin personnel parcouru.

Bref, le sujet de la psychothérapie, est un sujet sérieux, TRÈS sérieux.
Peut-on en rire ? C’est tout le travail qu’Anne Rouquette et Théa Rojzman ont réussi à faire avec ce délicieux album de bande dessinée que je vous propose.

Une BD autour de la psychothérapie

L’histoire est celle d’Emilie, jeune trentenaire, professeur des écoles qui se retrouve scotchée par un malaise grandissant :

« Je viens d’avoir trente ans et j’ai envie de mourir tellement je n’arrive à rien dans ma vie ».

En lisant cette phrase, vous pourriez penser que cette histoire est triste, noire, déprimante, mais il n’en est rien. Cette histoire pourrait être celle de n’importe-qui tant elle est banale. Et oui, qui n’a pas déjà ressenti ce malaise ? Cette impression de ne pas/plus avancer dans sa vie ?
Heureusement, on est pas obligé de rester dans cet état, un traitement existe : la psychothérapie.

Émilie voit Quelqu’un… Après la psy, le beau Temps ?

Cette BD, très joliment racontée plante très bien le décor.
Émilie, l’ainée de la famille Geoly (Notez la référence que l’intéressée portera comme une croix) ne trouve pas sa place dans la vie. Entre ses crises d’eczéma, son entourage hétéroclite et son malaise diffus, rien ne va plus.

Sur le conseil d’un de ses collègues de travail, elle entame une thérapie avec une certaine Madame Soulac. C’est son parcours d’exploration intérieure en prise avec la réalité qui est relatée, très proche de ce que tout un chacun pourrait vivre. Et le tout est raconté avec humour.

LES + de cet album

Au-delà de l’histoire qui nous fait passer un vrai bon moment, j’ai particulièrement aimé les pages qui expliquent très simplement des concepts de psychologie ou de psychopathologie ; elles s’intercalent très bien dans le récit du vécu d’Émilie :

Les différentes formes de psychothérapies, la psychanalyse, la dépression, le transfert sont abordés et expliqués avec humour à la manière de la facilitation graphique.

J’espère qu’il y aura un tome 2 prochainement pour voir comment Émilie s’en sort ! D’ailleurs, cet album fera partie de la lecture proposée dans la bibliothèque de mon cabinet :-) et j’encourage tous les thérapeutes qui me lisent à en faire de même. Cet album permet de dédramatiser le processus thérapeutique tout en passant un bon moment.

Ne vous fiez pas aux techniques employées par Madame Soulac (la psychanalyste d’Émilie), je n’ai jamais entendu dire qu’une thérapeute avait une tortue en liberté dans son cabinet ou qu’elle acceptait d’être payée avec des objets du quotidien :-)

Émilie voit quelqu’un… Après la psy, le beau temps ?
Par Anne Rouquette et Théa Rojzman
Sortie : 19 août 2015
Chez Fluide Glacial

Tarif : 16 €
Acheter : Émilie voit quelqu’un