Aujourd’hui c’est la Journée internationale du câlin !

Cela tombe bien puisqu’on est samedi, on va pouvoir distribuer des câlins plus facilement à notre entourage :-)
Et oui, en semaine, ça reste quand même beaucoup plus compliqué avec son manager direct ou avec son inspecteur des URSSAF … Alors cette année, vous n’avez pas d’excuses ! Câlinons allègrement ! Cela réchauffera nos coeurs et nos chaumières par ce temps de gueux.

Comment on fait ?

Handicapé du câlin ? Je sais ce que c’est, je suis passée par là moi aussi. =(^-^)=
Mais j’ai pensé à vous et recherché les bonnes pratiques d’un hug réussi. Et je suis tombée sur les 6 types de câlins à éviter :


Pourtant, le mode d’emploi d’un câlin réussi est simple, ouvrez les bras et placez entre eux, un être cher. Refermez les bras sur cette personne de sorte que le haut de vos corps se touchent. Inutile de serrer le corps de son câliné, on ne fait pas de catch.
Restez enlacés au moins 10 secondes pour obtenir tous les bienfaits physiologiques du câlin : libération de dopamine, d’ocytocine, hormone du plaisir.
Vous remarquerez qu’entre hommes, la partie inférieure du corps sera tenue à bonne distance. Je cherche encore à m’expliquer cette bizarrerie comportementale. ;-)

Je vous souhaite une belle soirée du câlin et je vous envoie un hug par internet !

Journée du câlin