La télévision.
Mieux nos enfants s’en tiennent éloignés mieux ils se portent. Ce n’est pas moi qui le dit, mais Michel Desmurget qui a écrit un livre sur les ravages de la télévision sur le cerveau de nos bambins. Cela étant dit, j’avoue que j’y ai parfois recours lorsque j’ai besoin de calme pour travailler.
Alors, si on doit les mettre devant la télévision, mieux vaut choisir les programmes. Aujourd’hui, le choix de dessins animés auxquels nous avons accès est colossal et puisque nous pouvons choisir, autant sélectionner ceux qui sont porteurs de valeurs que nous souhaitons transmettre. Et à ce titre, Horton, des Studios Blue Sky répond idéalement à mon cahier des charges.

Horton – L’éléphant original « jusqu’auboutiste »

Synopsis : Horton est un éléphant qui a une vie plutôt tranquille et réglée dans la jungle de Nuül ; jusqu’au jour ou il entend un appel au secours émanant d’une poussière qui flotte dans les airs. Il comprend alors que dans cette poussière, il y a toute une vie : Zouville, un monde structuré, vivant et inconscient de sa propre fragilité. Pour sauver Zouville et permettre à cette civilisation microscopique de continuer à traverser le temps, Horton va devoir affronter les plus redoutables animaux de la jungle.

Les valeurs fondamentales abordées par Horton

Le Respect :
Ce n’est pas parce qu’un Zou est microscopique qu’il a moins d’importance qu’un autre être vivant. Le dessin animé montre qu’il faut respecter autrui, même s’il est plus petit, même si on ne l’entend pas, l’autre a de l’importance.

Une personne est une personne,
même toute petite.

La loyauté :
Horton s’engage auprès du maire de Zouville pour placer la poussière en lieu sûr. Envers et contre tous, il restera loyal à sa promesse, même lorsque le pire risque d’arriver.

Le courage :
En lien avec la loyauté, le courage lui permet d’aller au bout de ses idées, de se battre pour faire entendre la voix des Zous. Il ne cède jamais face à la menace allant jusqu’à prendre le risque d’être rejeté par sa communauté, voir emprisonné et maltraité.

La vérité :
Horton fait confiance à ses sens, à son intuition. Il n’a pas d’idée préconçue et accepte de remettre en question sa propre vision du monde pour accueillir cette vérité : L’existence du monde de Zouville. Il fera sienne cette vérité et la défendra jusqu’au bout.

Un film profond malgré sa loufoquerie

C’est un dessin animé que mon fils a beaucoup regardé.
Je n’appréciais pas particulièrement l’histoire au départ et je n’ai pas été séduite par les graphismes des Zous. Mais au fur et à mesure des visionnages, je l’ai trouvé très intéressant sur le plan philosophique parce qu’il remet en perspective la vision que nous avons de nous-même.
Ainsi, comme les Zous, notre monde est-il sans doute la poussière d’un monde plus vaste et infiniment plus complexe. Et nous n’avons aucune possibilité d’être certain de ce que nous croyons puisque nous sommes limités par nos filtres de perception et notre intelligence. En d’autres termes, nous ne sommes que des humains sur une ligne d’espace-temps. Pas grand chose.

Ce film est un outil pour favoriser l’apprentissage de l’humilité. Même si l’enfant ne percevra pas l’écrasante immensité du monde dont il fait partie, il aura accès aux valeurs qui constituent le socle de l’humilité : respect, conscience et amour. Et ça, c’est déjà un très bon point.

Horton Dessin animé HumilitéHorton
Studios Blue Sky

Tarif : 8,25 €
Acheter sur Amazon