Le titre interpelle, non ?

C’est sans doute à cause du mot compassion.
Je crois que nous autres, français, ne comprenons pas bien ce mot. Moi la première.
Avant pour moi la compassion c’était un truc christique, aimer son prochain, tendre l’autre joue, ne ressentir qu’amour et paix…, mais ça c’était AVANT !

J’ai fait un peu de chemin depuis, en passant par là, et en lisant quelques bouquins, puis dernièrement les éditions Belfond m’ont gentiment conviée à un HangOut chez Google le 29 avril dernier pour assister à une interview décontractée entre Laurent Guez, directeur de la rédaction des Echos, Chade Meng Tan 107ème recrue de Google et Matthieu Ricard, modeste traducteur du Dalaï Lama.

L’objectif de l’interview était de présenter le nouveau livre de Chade-Meng Tan :

« Connectez-vous à vous-même » – Une nouvelle voie vers le succès, le bonheur (et la paix dans le monde)

Ce fût une révélation. La preuve que notre monde est en train de changer grâce à des initiatives comme celle de Chade-Meng qui pénètrent de grandes entreprises et qui j’espère, donneront l’exemple à beaucoup d’autres. Les techniques de relaxation, de méditation commenceraient elles à rentrer dans les moeurs grâce au travail des neuro-scientifiques américains ? Je l’espère !

J’en profite pour faire une parenthèse toute personnelle :
Avec l’avènement du 2.0, ce sont les usages du web social qui ont profondément modifié les modes de gouvernances des entreprises. Dans cette mutation, il me parait juste que les entreprises innovantes comme Google continuent d’innover tout azimuth, jusque dans la gestion de l’humain pour montrer la voie du succès et transformer en profondeur nos sociétés. Mais les entreprises innovantes françaises doivent s’y mettre aussi, à moins de vouloir rester à la traîne, derrière les américains !
Fin de la parenthèse.

Pour en revenir au HangOut, on y parlait pas ouvertement de compassion, mais plutôt de technique pour y accéder, pour modifier son état intérieur : la méditation Mindfulness. On y parlait aussi de la manière dont Meng était parvenu à en faire un programme de développement personnel accessible à tous, même aux ingénieurs de R&D dont le mental ne pense qu’en termes de framework, process, workflow, etc…

 


SearchInsideYourselfSEARCH INSIDE YOURSELF

Le titre anglais du livre de Chade Meng Tan, ingénieur  émérite de Google est une trouvaille : Search Inside Yourself.
Après le SEO (Search Engine Optimization) , le SEA (Search Engine Advertising) et autres techniques d’optimisation pour les moteurs de recherche… essayons le SIY, utilisons la recherche pour nous optimiser nous-même, développer son intelligence émotionnelle, son bien-être au travail, accroître la bienveillance envers soi et les autres, bref être heureux. Une promesse qui donne envie !

Je n’ai pas encore eu le temps de lire le livre de Meng, si ce n’est les préfaces de Daniel Goleman et de Jon Kabat-Zinn, deux personnalités américaines incontournables dans le domaine de la santé, de la psychologie et membres du Conseil d’administration du Mind and Life Institute dont j’ai déjà parlé ici. Ces belles préfaces donnent immédiatement au livre une certaine légitimité et je m’attends à une lecture intéressante et amusante,  vu la personnalité de Meng que j’ai découverte pendant le HangOut.

A suivre donc… je ferai un article prochainement sur ma lecture de ce livre.

En attendant, si vous voulez découvrir l’interview, la voici :

J’ai passé un bon moment lors de cet HangOut et c’est aussi grâce à Matthieu Ricard qui proche de Meng s’autorisait à ajouter de nombreux commentaires plein d’humour.