Vous êtes fan de yoga ? Vous cherchez à découvrir une nouvelle tendance dans le yoga ? Quelque chose de ludique ? Alors vous êtes comme moi. Yogini assidue, pour changer, je suis allée tester un cours de Fly Yoga©.

Ce type de yoga porte des noms différents, tels que le yoga aérien, le yoga swing, le yoga anti-gravité (AntiGravity en anglais) ou donc le Fly Yoga©.

 

En quoi ça consiste, ce yoga aérien?

C’est une approche du yoga qui vous place en apesanteur, vous offre une sensation de légèreté physique et mentale.

Son courant le plus connu, le yoga anti-gravité (AntiGravity en anglais) a été développé par un ancien gymnaste et danseur américain Christopher Harrison. Le but étant de permettre de travailler les étirements et le renforcement musculaire sans abimer les articulations ni les vertèbres.

Le yoga aérien, c’est donc acrobatique, mais il est aussi également question souplesse, de force, et c’est en plus ludique !

Le Fly Yoga© apporte une réelle relaxation grâce aux bercements du hamac, mais cette discipline reste une activité sportive complète favorisant le renforcement musculaire. Malgré une certaine aide à l’équilibre grâce au tissu, les enchaînements restent un challenge, du moins au début.

 

Et à l’origine… ?

yoga aérien fly yogaC’est Florie Ravinet, professeur de Yoga dynamique formée à New York et en Inde, coach sportive, formée De Gasquet (à la méthode Abdominaux sans risques et protection du périnée) et pratiquant le tissu (discipline de cirque) qui a eu cette idée originale.

Lors d’une période difficile dans sa vie, elle décide de faire un tour du monde durant lequel elle pratique le yoga sous toutes ses formes et réalise des rencontres décisives. De retour en France, elle travaille sur une méthode propre à elle.
Développé donc avec une équipe de kinésithérapeutes, d’ostéopathes et de psychomotriciens, le Fly Yoga© est une technique combinant la rigueur du yoga, les principes du Pilates et la créativité des arts du cirque. Elle alterne, avec une progression naturelle, des postures avec appuis au sol et d’autres dans l’air.

Les hamacs en tissu élastique servent de support, parfois ludique, parfois intense, qui vous rassure dans tout type d’exercices.

Le hamac agit comme un support pour les hanches qui permet de se pencher en avant ou en arrière, mais on peut aussi y enrouler son pied ou ses mains et profiter de sa souplesse pour approfondir les étirements et réaliser des postures de yoga.

L’école dédiée à cette pratique conçue par Florie Ravinet a ouvert ses portes en 2011.

 

Et en pratique ?

yoga aérien fly yogaCela se passe dans une jolie salle au fond d’une cour d’immeuble arborée, avec une dizaine de hamacs bleus accrochés au plafond, et des tapis déroulés en-dessous. Ce jour là nous étions 6 ou 7, certaines addicts de nouveaux concepts maîtrisant déjà, et d’autres découvrant la méthode, voire le yoga plus généralement.

Le cours dure une heure. Comme tous les cours de yoga, car l’esprit de yoga est bien présent (!), il débute par une petite concentration-méditation. Dés le début on est au contact du hamac. On entame une série de postures tirées de la salutation au soleil. Ensuite, une fois le corps et l’esprit préparés, arrive la séquence plus dynamique de renforcement musculaire avant d’exécuter, cette fois-ci bien suspendu dans les airs, des mouvements de danse, de gym et de yoga traditionnel.

C’est un crescendo d’exercices dynamiques pendant lesquels le corps, en constant déséquilibre, travaille tous ses muscles, certains dont on soupçonnait pas l’existence, et sans brusquer les articulations. La séance se termine par de la relaxation. L’heure est passée très vite et on n’a pas envie que ça s’arrête.

On s’habille comment?

yoga aérien fly yogaAvant d’aller au cours j’ai lu qu’il valait mieux se couvrir les bras et les jambes car le frottement avec le tissu du hamac pouvait être désagréable et cisailler un peu la peau. J’ai porté un leggings et un haut sans manches près du corps (cf photo)…et c’était parfait. Un petit sweat ou un t-shirt douillet à manches longues peut être bienvenu pour la relaxation à la fin.

 C’est pour qui ?                                            

Le Fly Yoga ne nécessite pas d’avoir une condition physique excellente. Les exercices se pratiquent au sol ou en l’air mais on est toujours soutenu par le hamac. Oui, la séance demande de fournir des efforts mais jamais de façon brutale, on est jamais essoufflé et, grâce au hamac, l’intensité de l’exercice peut être adaptée à la condition de celui qui pratique. Si vous ne pouvez pas faire telle ou telle posture ou que vous avez des contre-indications, il y a toujours des adaptations qui vous seront proposées.

Pour les débutants, l’activité est intéressante car on a vite la satisfaction de repousser ses limites. Et pour les yogis confirmés, c’est une façon différente d’aborder leur pratique habituelle.

Vous aurez compris, cette méthode est donc accessible à tous. Elle est même spécifiquement recommandée aux personnes souffrant du mal de dos et ayant des problèmes liés aux articulations. La discipline est déconseillée, bien sur, aux femmes enceintes et aux personnes ayant des problèmes de cervicales.

Quels sont les bienfaits d’un yoga de ce type? 

Au-delà de la dimension ludique (un sourire vous est assuré pendant le cours, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur !), ce qui est déjà super, cette discipline est très complète et donc possède bien de vertus ! En voilà une liste non-exhaustive :

  • Conscience de l’axe corporel favorisée ;
  • Plus grande maîtrise de ses gestes et de son souffle ;
  • Renforcement musculaire : une activité très complète, qui sollicite des muscles habituellement peu utilisés ;
  • Diminution des douleurs dans le dos : gainage des muscles proches de la colonne vertébrale et des abdos ;
  • Assouplissement du corps ;
  • Amélioration du retour veineux ;
  • Drainage les toxines, amincissement ;
  • Réelle détente et bien-être corporel et psychique : les tensions physiques et psychologiques accumulées sont rapidement oubliées grâce à la sensation d’être dans un cocon, enroulé dans son tissu ;
  • Expérience sensorielle originale ;
  • Amélioration de l’humeur, diminution du stress, un sommeil meilleur.

 

En conclusion, pour ma part, j’ai adoré.

fly yogaN’habitant pas vraiment à côté je ne pratiquerai pas le Fly Yoga de façon régulière mais j’ai l’intention de l’inclure dans ma pratique de yoga pour varier les plaisirs. Et aussi pour gagner en intensité, concentration, étirement dans pas mal de postures et les tenir plus longuement grâce au hamac. Je pourrai également (enfin !) réaliser des postures inversées plus facilement (merci le hamac !) et profiter de tous leurs bienfaits, car l’effet de compression s’envole puisque la colonne et les cervicales s’étirent en douceur.

J’espère que je vous ai donné l’envie de vous y essayer. Si tel est le cas, voilà quelques spots où pratiquer le yoga aérien (à Paris et dans d’autres villes) :

  • Fly Yoga
  • Usine Beaubourg(IVe) – Lévitation Yoga