Le mal de dos est le mal de nos sociétés occidentales, c’est la première cause d’invalidité professionnelle dans le monde selon un article de Top Santé d’octobre 2014. Des études épidémiologiques montrent que 80 % des français seront confrontés tôt ou tard au mal de dos. Ces chiffres ont un certain goût de fatalité et pourtant, sachez que nous pouvons être acteurs de notre santé.

Une mauvaise posture au quotidien

Au travail, certains passent beaucoup de temps assis devant un bureau, d’autres doivent lever des charges ou font des gestes répétitifs. 7 à 9h de travail qui laissent des traces sur le corps au fil des jours. De plus, lorsque la journée est terminée, nous nous retrouvons assis dans nos canapés devant la télé. Pourtant, l’être humain n’est pas fait pour mener une vie de sédentaire, vissé sur son séant.

On parle beaucoup de lombalgie affectant les lombaires et les membres inférieurs mais avec l’avènement de tous les nouveaux outils numériques comme le Smartphone ou la tablette, les cervicalgies et dorsalgies se multiplient.  L’utilisation d’un smartphone de manière prolongé inflige une posture traumatisante pour le dos :  tête penchée en avant forçant sur  les cervicales et les muscles du cou, bras relevé portant l’objet dans la main avec le pouce qui fait tout le boulot de navigation.
Les ostéopathes, chiropracteurs et autres kinés, fortement sollicités pour soulager les douleurs de dos, ne sont pas près de connaître une baisse d’activité !

Votre dos en a plein le dos !

Parce qu’il est derrière nous et que nous ne le voyons pas, on y accorde peu d’importance jusqu’au jour où il commence à être douloureux.
Comment devenir alors un peu plus responsable de la santé de notre dos ?
Le sport apporte une réponse concrète au maintien et au développement de la musculature mais également les activités douces comme le yoga et le stretching postural permettent de travailler en profondeur les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale.

Au-delà de l’aspect somatique du mal de dos (sur lequel tôt ou tard il faudra se pencher si le problème devient récurrent), on peut soulager les douleurs de dos en apprenant à s’étirer.
Et dans cette optique,  je souhaite vous présenter un livre que j’aime beaucoup et qui me sauve la vie de temps : l’anatomie du stretching.

J’avais acheté ce livre pour m’aider à réviser mes cours d’anatomie et pour optimiser ma pratique sportive afin de mieux visualiser les muscles en action. Aujourd’hui, il m’est bien utile en cas de crise névralgique cervico-brachiale pour m’aider à étirer les bons muscles.

Anatomie du Stretching

mal au dos - stretching

Le livre s’adresse aux professionnels du sport comme aux amateurs. Sa lecture est facile et imagée.

Les deux premiers chapitres parle de l’anatomie et de la physiologie du muscle puis des différents types de stretching possibles et des règles de sécurité à respecter.
Ensuite, le livre propose des fiches pratiques illustrées pour réaliser vos étirements.
Les dessins anatomiques au crayon montrent en rouge les muscles qui interviennent dans le mouvement.
Dans chaque fiche, vous avez les informations suivantes :
La technique décrite
Les muscles sollicités
Le(s) sport(s) bénéficiant le plus de ce stretching
Les traumatismes soulagés par ce stretching
Les informations complémentaires pour une pratique correcte
Le stretching complémentaire proposé : un renvoi vers une autre fiche de stretching

Les fiches sont classées par 12 grandes zones du corps  et vous pourrez donc étirer l’intégralité du corps.

C’est vraiment un livre que je vous recommande si vous faites du sport ou si vous avez des problèmes de dos/blessures, il vous servira tout au long de votre vie.
Aux éditions BUDO
Prix : 19, 50 €

Acheter sur Amazon