Le marché du Quantified Self est en pleine explosion. Les start-upistes rivalisent d’idées dans cet univers : depuis le tracker d’activité qui suit le sportif tout au long de sa journée jusqu’à la douche connectée qui permet de faire des économies d’eau de manière intelligente, il n’y a pas de limite. Il existe même une start-up en cours de levée de fond participative qui propose à l’utilisateur lambda de créer son propre objet connecté qu’on soit béotien ou développeur chevronné.

On vit une époque démente quand même !

Pour ceux qui ne connaissent pas le Quantified Self, il s’agit en général de petits objets faciles à intégrer dans notre quotidien et qui sont chargés de mesurer les données du corps ou de nos comportements. Ces objets personnels sont couplés avec une application web permettant le reporting et l’analyse des données. Assez fan de ce type d’engin comme tout geek qui se respecte, j’avais fait un test du Bracelet FitBitFlex, le coach sportif miniature en juillet 2013.

PRANA : Pour une conscientisation de la respiration

Cette fois, dans le monde du Quantified Self, un nouveau venu baptisé habilement « PRANA » va attaquer le marché du bien-être au travail. Pour info, le mot Prana vient du sanscrit et signifie l’énergie vitale issue du souffle. Comme vous le savez déja, sans respiration pas de vie !

Prana Quantified Self

Mis à part que je trouve un peu couillu d’appeler un objet connecté « PRANA », voici ce qu’il est prévu que l’objet fasse pour nous :
Dans une posture assise, ce nouveau compagnon se propose de comparer la posture avec la capacité de respiration du porteur.
Il est reconnu qu’une mauvaise posture impacte la qualité de la respiration et donc le bien-être global d’un individu. En conscientisant la posture du corps et la qualité de la respiration, on peut forcément espérer diminuer le stress, les tensions musculaires, bref tout le cortège de nos tracas de travailleur sédentaire.

L’application proposera des exercices de respiration pour apprendre à mieux s’oxygéner. Le capteur devra être porté obligatoirement à la taille pour pouvoir mesurer la respiration abdominale.

La start-up de San Francisco commencera la commercialisation en janvier 2015 pour le prix de 149.99 $
En général, ce genre de nouveauté arrive en Europe 6 mois plus tard… Nous verrons.

Prana capteur Quantified SelfAlors, êtes-vous tenté ?
Personnellement je testerai bien ce nouveau capteur de Quantified Self pour voir s’il peut m’obliger à corriger ma posture au bureau et m’inciter à faire des respirations complètes en plein contrôle Urssaf :-D

Et vous, êtes vous intéressé par ce type d’objet ?