Toi et moi… Toi et moi j’y crois… Bon ok, d’accord. Quand j’ai eu ce livre entre mes mains, franchement je n’ai pas ressenti d’excitation particulière en me disant « vivement ce soir, dans mon lit, vite, vite je le commence ». Mais comme je vous ai déjà dit dans mes écrits précédents, je suis persuadée que l’on ne vit que des expériences dont on a besoin, alors voilà, ce livre tombait à pic lui aussi.

Comme le titre peut prêter à confusion, ce n’est pas sur la relation amoureuse. C’est tellement plus large et plus profond que le format du bouquin paraît (à postériori) étrangement petit pour contenir autant de sagesse.

A propos de l’auteur

Philippe-Pozzo-Borgo toi et moiL’auteur du livre est Philippe Pozzo di Borgo.
François Cluzet a brillamment interprété sa vie dans le film « Intouchables » sorti en 2011. Le public découvrait son histoire ; celle d’un homme d’affaires devenu tétraplégique à l’âge de 42 ans, à la suite d’un accident de parapente. C’est son autobiographie « Le second souffle » qui a inspiré le film, racontant son amitié avec son « assistant de vie », un jeune de banlieue, sortant de prison.

«Intouchables » fût un tel succès que Philippe Pozzo di Borgo répondant positivement à toutes les sollicitations suivant la sortie du  film,  a payé ce nouveau rythme au prix fort : une nouvelle hospitalisation de toute une année.

C’est pendant cette année à l’hôpital, allongé à la stricte horizontale et contemplant le plafond que Philippe Pozzo di Borgo élabore dans sa tête son 2ème livre : Toi et moi, j’y crois.

Un point de rupture

A travers ce petit bijou, Philippe Pozzo Di Borgo veut nous montrer que l’autre est essentiel à notre existence, que l’on ne peut pas vivre seul. C’est ce TOI là, tous les autres TOI qui nous entourent, que l’on croise, de près ou de loin, dans des contextes différents, pour diverses raisons, de façon prévue ou pas… Et ces MOI(s) qui se forgent à travers toutes ces expériences de la vie, au fil du temps et des événements marquants. Il explore, dans ces 25 chapitres, le lien entre Toi et Moi, la rencontre entre eux et ce qu’elle nécessite pour être véritable.

Philippe-Pozzo-di-Borgo-toi et moiL’auteur raconte les expériences qui ont modifié le parcours de sa vie : la rencontre avec son épouse Béatrice où il a pris conscience de la vie à deux, son accident, le décès de son épouse Béatrice suite à un long cancer, puis l’arrivée de son épouse actuelle, Khadija, et de leurs deux filles. Mais c’est son accident qui marque un point de rupture : sa conscience est modifiée à cause, ou grâce à cette extrême fragilité.

Famille aisée, formation prestigieuse, mariage heureux, deux enfants, carrière professionnelle brillante. Il avait tout et tout lui réussissait.  Jusqu’à ce que le drame arrive.

Devenu dépendant des autres, il réalise qu’il était bien plus « handicapé » avant qu’il ne le devienne réellement. Handicapé dans sa rencontre des autres, prisonnier comme nous tous d’un rôle à tenir. C’est là qu’il mesure l’importance de la vie relationnelle. C’est dans cet échange avec chacun, entre « toi » et « moi », que s’exprime le meilleur, que l’essentiel de la vie se joue.

Paradoxalement, sa condition lui révèle des richesses insoupçonnées.

Un examen de conscience

Lors de ses hospitalisations il découvre le silence. Ce silence de la paralysie, de la chambre d’hôpital lui permet d’exercer un questionnement sur son cheminement. Il prend conscience des richesses qui découlent du silence, de l’immobilité, de la réflexion, de la méditation.

La société, dans laquelle on vit tous, est celle de mouvement et d’agitation permanents qui empêche le silence. Pourtant, comme l’auteur insiste tout au long de son livre, il faut faire silence pour se découvrir soi-même et entendre finalement et réellement les autres.

Entre deux crises de douleurs insupportables, il découvre l’importance d’habiter l’instant présent, seul ou avec ceux qui sont autour de lui.

toi et moi respirationSon corps si performant avant, maintenant immobile, le contraint à une certaine humilité : être aux mains des autres implique forcément un grand lâcher prise. Totalement paralysé, il apprend la patience dans la dépendance des autres. Il devient un patient, un parmi d’autres. Il s’aperçoit aussi de tous ces autres TOI, tous ces blessés et fragiles, cette réalité qui est très souvent occultée dans notre société.

Il prend conscience qu’il est beaucoup plus utile d’accepter sa dépendance et d’être aimable, voire chaleureux, et intéressé par celui qui vous assiste. Dans cette dépendance, il y a enfin la possibilité d’une relation à l’autre, vraie. Le désarmé (le handicapé) est désarmant comme il dit.

C’est pour cela que l’auteur nous appelle tous à déposer nos « armes » : nos protections, nos a priori, nos colères et peurs. Nos forteresses nous empêchent de vivre la rencontre avec notre prochain, celui que l’on ne connaît pas encore, mais qui va peut être venir à nous. Avancer désarmé est le gage du succès d’après Pozzo di Borgo.

L’auteur parle magnifiquement bien de la considération dont nous manquons cruellement aujourd’hui. De nous-mêmes, des autres, de TOI. Ce monde doit arriver à faire place à la considération des différences et des fragilités. « Dans cet acte de considération (dans tous les sens de ce terme : action d’examiner avec attention ; acceptation ; motif, raison que l’on considère pour agir ; estime que l’on porte à quelqu’un ; déférence), le sujet, jusqu’ici centré sur lui-même, va se décentrer pour considérer l’autre et enfin établir une relation riche et vraie ».
On part de la sidération de la rencontre inhabituelle avec cet autre différent, peut être très différent, peut être vieux, malade, fragile. Et en l’acceptant tel qu’il est, en essayant de comprendre sa différence et de l’estimer, la considération prend place.

« Accepter d’écouter l’autre tel qu’il est, avec un total abandon. Et pour ce faire il faut savoir s’abandonner. S’effacer afin que l’autre s’exprime et qu’en s’exprimant, il vous redonne votre existence et vous offre un vrai lâcher-prise ».

Une humanité nouvelle possible ?

Beaucoup d’aspects de TOI et MOI sont traités dans ce livre. La rencontre dans l’amitié, dans l’amour, avec ses enfants, avec des inconnus et même avec ceux qui sont considérés comme menace, comme ennemis… Dans le contexte des récents attentats, des mouvements de migrants, la réflexion sur ce TOI étranger est tellement d’actualité. Et elle fait du bien.

Ce livre parle du gai, du triste, du vieux, du jeune… Notre MOI si multi-facettes, le TOI dans toute sa richesse potentielle – le sujet est passionnant et insondable.

toi et moi

Philippe Pozzo di Borgo pense que l’humanité doit se renouveler en passant le témoin. Nous devons prendre conscience, avec beaucoup d’humilité, que nous faisons partie de l’histoire d’une humanité très ancienne. Aucun de nous ne part de ce monde sans laisser de trace, le monde ne reste pas le même après le passage d’un seul d’entre nous. Nous somme là pour y contribuer, par cette vraie rencontre entre TOI et MOI également.

La rencontre est difficile. Il y a des règles, des limites, des échecs aussi… Mais nous sommes tous des compagnons de voyage. Essayons donc d’adapter une attitude fraternelle, acceptons d’être « en chantier de fraternité ». Laissons tomber la peur, que l’apaisement et l’acceptation prennent sa place.

L’auteur du livre prône les vertus du vivre-­ensemble, donne des leçons (en toute humilité !) pour vivre mieux ensemble, créer des liens entre les personnes certes plus ou moins mais toujours fragiles, plus ou moins valides, plus ou moins proches ou différentes.

Des leçons de vie, de bonheur à apprendre de cet homme, qui contre vents et marrées, adore la vie et sait partager avec générosité et une franchise incroyable. Son témoignage sur la découverte de l’autre est émouvant et précieux. La question se pose… Doit-on être si souffrant, passer par des épreuves aussi terribles pour devenir si lucide, guérir à ce point de tout narcissisme, pouvoir enfin déceler l’essentiel de la vie ? A lire, à s’offrir, à offrir absolument.

Toi et moi, j’y crois

Philippe Pozzo di Borgo

Bayard Editions, Points Vivre

Acheter sur Amazon
Prix : 6,70 €