Select Page

Changer de vie : Comment choisir LE travail qui nous rendra heureux ?

Changer de vie : Comment choisir LE travail qui nous rendra heureux ?

Changer de vie. Combien d’entre nous a déjà partagé ces mots avec son entourage, le regard un peu dans le vague ?

– « J’aimerai bien changer de vie… »

Nous sommes nombreux à nous sentir engoncés dans nos vies, englués dans quelque chose qui ne nous correspond plus. Job, famille, environnement, peu importe, le malaise est là. Combien sommes-nous à prendre le risque de changer ?
Parce qu’il faut bien se l’avouer, changer de vie ne signifie pas seulement changer de job mais en bousculer ses contours, ses contenus, ses horaires, son paysage… Et on s’y voit déjà dans cette nouvelle vie avec plus de temps pour soi et sa famille, un travail qui est devenue une passion, un lieu de vie en concordance avec nos aspirations, bref le tableau idéal : la vie rêvée.
Si nous voyons le tableau final dans lequel nous souhaiterions évoluer, est-il vraiment conforme à nos aspirations véritables ? Quels sont les axes sur lesquels nous devons nous pencher pour amorcer un virage à 360 ° qui nous correspondrait vraiment ?

Et si on commençait par regarder la sphère du travail ?

Un travail en lien avec vos valeurs

Si votre projet est de gagner au loto, vous pouvez déjà passer votre chemin. Il ne s’agit pas ici de croire aux licornes et au Lapin de Pâques. Je ne suis pas véritablement une adepte de la loi de l’attraction telle que j’en entends souvent parler sous cette forme :

« Tout ce qui doit arriver, arrivera » ou pire « Si ça n’a pas marché, c’est que ça ne devait pas se faire ! »

Mais oui bien sûr…
Je suis convaincue que nous sommes responsables de nos vies et que nous avons toutes les ressources pour réussir. Changer de vie demande de la méthode, de la motivation, du travail et de la préparation. Et comme il s’agit de VOTRE vie, comment ne pas être motivé et enthousiaste ?

Commençons par regarder cette activité pécuniaire qui  nous occupe une grande partie du temps. Le travail représente pour les personnes en activité (temps plein) environ 60% de leur temps éveillé sur une journée. C’est dire toute l’importance que revêt cette activité dans sa contribution au bonheur.

Comment vous sentez vous dans votre travail ? Quel est son sens ? Est-il aligné avec vos valeurs ? obtenez-vous la reconnaissance et la stimulation dont vous avez besoin pour vous épanouir ?

J’ai souvent entendu des gens se plaindre de leur travail et c’est normal : nous traversons tous des phases plus difficiles que d’autres à certains moments. C’est lorsque la plainte devient continuelle qu’il est temps de changer de direction, de sortir de sa zone de confort.
Facile à dire.
Et oui ! la peur nous attend au tournant :

– Qu’est ce qui se passera si je quitte mon job ?

La peur de l’inconnu paralyse et nous empêche d’agir comme un lapin dans la lumière des phares. Parfois, notre entourage amplifie notre peur en y ajoutant les siennes. A coups de croyances limitantes et de petites phrases assassines :
– « Tu as un CDI aujourd’hui,  tu sais c’est précieux  !!! …. en ces temps qui courent … »
– « Pourquoi tu veux changer de travail ?!? Tu es très bien, là ou tu es ! »
Et voilà, le ciment de la peur prend autour de vos jambes et vous pouvez rester figé quelques années jusqu’à ce que la vie vienne vous poser la question à nouveau, sous une autre forme :

– Qu’est ce qui se passera si tu ne quittes pas ton job ?
– Qu’est ce qui se passera si tu ne fais pas ce que tu as envie faire dans cette vie ?

Toute la difficulté lorsque la question se pose à nouveau, c’est de savoir ce qu’on a envie de faire, car c’est l’envie qui motive comme c’est le désir satisfait qui rend heureux.

1er exercice – La question à l’enfant intérieur

Je vous propose un petit exercice de relaxation, vous allez fermer les yeux, focaliser votre attention sur votre respiration et retrouver un souvenir agréable de votre enfance. Votre corps est détendu et vous revivez ce souvenir d’enfant, puis vous allez poser cette question à votre « état du Moi Enfant », c’est à dire l’enfant que vous étiez et qui est toujours vivant en vous (et oui ! vous l’apprenez peut-être mais c’est vrai ! je vous ferai un petit topo d’Analyse Transactionnelle un de ces 4) :

– Qu’est ce que tu veux faire quand tu seras plus grand ?

Notez tout ce qui vient, toutes les images, les sensations, les impressions. Peut-être aviez-vous envie de faire plein de choses, d’être à la fois pompier et cosmonaute ?! notez tout. Dès qu’on commence à ouvrir la porte à l’enfant que nous étions, tout l’imaginaire revient en bloc, le champ des possibles s’ouvre à nouveau. Et nos rêves d’enfant, à nouveau accessibles peuvent être transposés dans notre vie d’adulte avec un peu de créativité.
Faites une liste de ces métiers.

Vous noterez ensuite les métiers que vous avez occupés jusqu’à présent. Quelles sont les valeurs qui se dégagent des deux listes ? Quelles sont celles qui sont communes ? Voyez-vous des similitudes, des liens apparaissent ils ? Qu’est ce qui est important pour vous ?
Quel est le métier que vous souhaitez faire maintenant ?

Pour les parcours professionnels très hétéroclites, (comme le mien) on peut se dire que les compétences développées n’ont aucun lien entre elles et que nous ne sommes spécialistes de rien en fin de compte. En réalité, c’est voir les choses par le petit bout de la lorgnette. Toutes vos expériences professionnelles ont un sens qui ne vous apparaît peut être pas pour le moment mais elles seront utiles le moment venu. L’exercice de l’Enfant Intérieur peut vous aider à faire émerger ce que votre inconscient a programmé pour vous et vous indiquer la direction à suivre.

2ème exercice – La baguette magique

Une fois que vous avez trouvé le travail qui vous fait vibrer, faites ce deuxième exercice pour ancrer votre objectif de changement.
Dans un état de relaxation et avec les éléments révélés lors du premier exercice, vous êtes dans le futur et vous avez le job dont vous rêvez. Posez-vous les questions suivantes :  Dans quel cadre de travail  j’évolue ? Comment se déroulent mes journées ? Quelles sont mes tâches ?  Quel est le sens de mon travail ? Comment je me sens en faisant ce travail ? Quels sont les gens que je côtoie ?, etc…

Détaillez le plus possible, les sensations, les émotions, les images. Enregistrez-vous si vous le pouvez pour ne rien perdre de cet exercice et transcrivez le dans un carnet.
Avec ces éléments, vous devriez avoir une image plus précise de ce que vers quoi vous devez aller d’un point de vue professionnel. Il ne reste plus qu’à construire votre objectif SMART avec un plan d’action.

Pour cela, n’hésitez pas à vous entourer d’un coach qui saura lever les croyances limitantes que vous avez peut-être et d’un consultant RH qui saura vous guider vers les formations qu’il vous faut.
N’oubliez pas que le bonheur est en vous et que vous disposez de toutes les ressources pour réussir votre vie. Le choix du bonheur vous appartient :-)

About The Author

Virginie Croisé

Fondatrice & rédactrice en chef de Bienheureusement depuis 2013, je suis également sophrologue, coach certifiée et praticienne en EFT (Emotional Freedom Technique). Avec mon entreprise 11h11, j'accompagne les salariés & dirigeants d'entreprises dans la recherche et le développement de leur congruence.

3 Comments

  1. Sol

    Merci pour ces revues de l’entretien infini du quotidien où se côtoient l’incroyable et le vrai semblable.

    Tout se passe comme si nos contemporains n’étaient pas assez forts pour supporter
    la vérité, si bien qu’elle ne se présente que sous la forme d’un mensonge singulier ou pluriel.

    Celui qui recherche la vérité se dissout dans le temps, or celui qui se tourne vers la beauté
    qui sème la joie, moissonne la paix en enseignant l’aspiration, perçoit l’unité du tout à chaque instant.

    L’inverse de la beauté n’est pas, ici, la laideur, mais la déprime, le stress, l’épuisement, l’accablement tant que avoir un idéal ne signifie pas nécessairement être capable de le réaliser.

    Mots-clés pour la journée: la tension, la planification, les demandes

    Mentale: Utilisez ce temps pour rassembler vos pensées et de reconnaître comment vous pouvez libérer les croyances limitantes d’un meilleur alignement. Soyez prudent avec les mots.

    Spirituel: Que savez-vous à propos de votre équilibre intérieur maintenant?

    Émotionnelle: Lorsque émotionnelle, ce qui est arrivé juste avant vous avez vécu des émotions?

    Physique: Prenez le temps de se occuper de votre corps sans jugement, reconnaissant vos sensibilités.

    Composite: Utilisez votre esprit supérieur pour évaluer ce qui respecte vos objectifs les plus élevés. Vous pouvez être en conflit. En cas de doute, attendre.

    Merci beaucoup

    Réponse
  2. Indigo

    Merci Virginie, je suis en plein changement moi-même et mon petit conseil à Tes lecteurs est 1/prenez le taureau par les cornes avant de vous faire encorner (càd burnout et autres dėpressions) 2/la peur est naturelle mais elle peut-être très limitante, il faut apprendre à la gèrer sinon il sera quasi impossible de faire ce changement.
    Je peux certifier que, dans la mesure du raisonnable, avoir moins matėriellement ne nuit en rien au bonheur. Souvent on utilise l’accumulation materielle comme un doudou pour tenir le coup dans un job/relation qui n’est pas le bon pour nous.
    Bon changement et developpement à tous

    Réponse
  3. Simon

    Bonjour Virginie,

    Pas mal cet article. A compléter peut-être avec les activités qui nous procurent du plaisir. Le job idéal est à l’intersection de ce qui a du sens (les valeurs, ce qu’on a toujours voulu faire depuis petit) et le plaisir (ce qui nous rend simplement heureux sur le moment). Et il ne faut pas oublier ceux qui n’ont aucun moyen de changer, il existe pas mal de méthodes pour améliorer la perception de son travail.

    Bonne continuation

    Réponse

Donnez votre avis !

Communauté

Rejoignez 6 068 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :