Select Page

La joie d’avoir un petit garçon en 7 points

La joie d’avoir un petit garçon en 7 points

Voici un article complètement partial puisque je n'ai pas la joie d'avoir une petite fille. Je n'ai qu'un petit gars et QUEL petit gars ! Il m'a inspiré cet article.
Si vous voulez partager votre expérience, citer les avantages d'avoir une petite fille, lâchez vous dans les commentaires !

 

1. Plus facile à changer pour la Primipare
Votre premier enfant est un garçon ! Bravo ! Vous allez pouvoir effectuer le change sans trop d'angoisse puisque les organes sexuels sont à l'extérieur ! Oui bon je ne vous l'apprend pas, hein...
Pas besoin de viser la baignoire en cas de couche débordante, trois lingettes en viscose de bambou (hyper absorbant) et c'est torché ! Papa ne pourra pas se débiner prétextant que "c'est difficile", qu'il a peur de mal faire avec tout ces plis et replis... Non ! S'il sait faire pour lui, il saura faire pour son minilui ! c'est bon ça !

2. Jeux de garçon, Jeux avec papa...
Les jeux de construction, engins télécommandés, bricolage, ballon, sont des jeux qui peuvent titiller l'intérêt du papa. On peut donc s'attendre à ce que Papa joue avec son fiston ! Bien vu, l'aveugle ! C'est un sacré avantage qui dégage du temps sur un planning de maman over-bookée !
SAUF QUE  cet avantage n'est qu'un fantasme !
Dans les faits, c'est bibi qui court après le ballon, qui fait de l'initiation à la lutte, qui joue aux petites voitures.... Et c'est papa qui fait les ateliers cuisine et le pied de grue au parc. Va comprendre, Charles...

3. Des déclarations d'amour inconditionnel
Au réveil, vous avez une coupe de cheveux surréaliste, des traces de maquillage qui mettent en valeur vos cernes, un pyjama informe et un oeil collé. Vous êtes au radar pour préparer le biberon quand Minichéri super-bien-réveillé vous lâche :
- "Qu'est ce que t'es jolie maman !"
- "Humpf, merci... "- Vous n'y croyez pas une seconde mais bon, c'est adorable.
Vous vous penchez pour l'embrasser et il rétorque :
- "Mais tu sens mauvais de la bouche !"
Inconditionnel mais franc.

4. Un garçon ne tombe pas, il fait des cascades
On dit souvent que les garçons marchent plus tard que les filles. Je ne sais pas si c'est vrai statistiquement.
Le mien a vraiment commencé à 15 mois. Et ça a mis du temps avant que sa marche ne devienne fluide. Pendant ce temps, il s'est beaucoup entrainé à chuter, souvent parmi les rires malgré la douleur. Aujourd'hui, selon son point de vue, il ne tombe pas, il fait des cascades. La dernière en date lui a ouvert le front. L'avantage de ce positionnement de cascadeur, c'est qu'il ne pleure pas, ou alors pas trop longtemps.

5. Un petit robinet bien utile.
A nouveau, un avantage pipi/caca. Comment faites vous quand votre petite fille a envie de faire pipi au parc ? ou PIRE dans un centre commercial. Vous avez remarqué comme la queue aux toilettes pour Dames est interminable ? Moi, ça me donnerait presque envie de porter la moustache dans ces moments là.
Avec un petit gars, pas de problème. Les toilettes pour hommes sont toujours accessibles et dans les cas extrêmes, le petit gars peut toujours faire ça dans la nature, sans trop de risque d'uriner dans ses sandales, quoique...
Gaffe à la "tite goutte" quand même qui, bien souvent, est mal évaluée. 

6. Un coach sportif gratuit
Un petit garçon, c'est speed. Toboggan, ballon, draisienne, trottinette, cascades, bagarre. Faut suivre.
J'imagine qu'une fille aussi mais j'ai dans l'idée (fantasme ou réalité) qu'une fille est moins physique ! Avec un p'tit gars, t'es sûre de faire tes 10 000 pas par jour en allant au parc !  Ton fils t'aide à renouveler ton oxygène, à garder la ligne et à remplir tes chaussures de sable. Sympa.

7. Un coiffage minimaliste
J'ai bien essayé de lui laisser les cheveux longs (jusqu'à 2 ans et demi) mais je n'ai pas résisté bien longtemps à la pression de mon entourage : "coupe lui les cheveux ! regarde il transpire !" "Il doit en avoir marre qu'on le prenne pour une fille ! " "regarde, tu vois bien que ça le gène !" Plutôt que de passer pour une mauvaise mère excentrique, j'ai cédé. On a taillé dans la longueur. Snirfl.
Du coup, rien a démêler ! Coiffage avec les doigts, voire pas de coiffage du tout :)

Et vous, fille ou garçon ? quel est votre point de vue ?
Dites moi tout :-)

About The Author

Virginie Croisé

Fondatrice & rédactrice en chef de Bienheureusement depuis 2013, je suis également sophrologue, coach certifiée et praticienne en EFT (Emotional Freedom Technique). Avec mon entreprise 11h11, j'accompagne les salariés & dirigeants d'entreprises dans la recherche et le développement de leur congruence.

2 Comments

  1. Farge

    J’ai beaucoup ri ! Et j’en attends un d’ici septembre !

    Réponse
    • Virginie Croisé

      Félicitations !!! je vous souhaite une très belle rencontre avec lui <3

      Réponse

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Communauté

Rejoignez 6 118 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :