Si comme moi, vous avez des cheveux blancs et que vous avez le goût de l’aventure ou le souci de l’économie, je vous invite à découvrir la gamme Aube Indienne du laboratoire Terre de Couleur. Attention, ceci n’est absolument pas un billet sponsorisé, je fais mes tests toute seule, comme une grande avec des produits que j’ai acheté.
C’est mon deuxième essai de coloration végétale à la maison. Le premier a été un peu foireux dans la mesure ou j’ai eu beaucoup de mal à appliquer la couleur. Bref, je vous explique tout dans cet article.

Pourquoi choisir la coloration végétale ?

Lorsque que l’on se teint les cheveux, on le fait pour masquer ses cheveux blancs, donner du reflet ou bien changer de couleur. La coloration chimique permet de passer du brun ou blond sans problème mais le processus est particulièrement violent pour l’organisme (cuir chevelu, cheveux, poumons) et l’environnement. D’après-vous, ou va l’eau de rinçage de votre coloration ?
Choisir la coloration végétale, c’est prendre soin de soi avec conscience et respecter l’environnement. Elle respecte le cheveu, le nourrit, le gaine pour le protéger durablement des agressions extérieures. Le cheveu retrouve sa matière, sa brillance et sa santé.
Pour ma part, l’année dernière, j’ai fait ma dernière coloration chimique : un blond doré alors que je suis plutôt chatain foncé cuivré avec (snifl) 35% de cheveux blancs. J’ai amorcé une détoxination des cheveux en octobre 2013 chez Nathalie Tuil. La détoxination est nécessaire pour nettoyer le cheveu mais surtout pour optimiser le résultat de la coloration végétale. Cependant, qui dit détoxination dit également  : faire attention aux produits de soin qu’on utilise quotidiennement pour nos cheveux : shampoings, eau de coiffage, démêlant, etc… Inutile de détoxiner si on se lave les cheveux avec des shampoings bourrés de silicone… Tu vois ce que je veux dire…

Aube Indienne de Terre de couleur

Cette marque est disponible dans tous les bons magasins Bio mais également sur internet.  Je l’ai découverte grâce à Nathalie Tuil qui fait fabriquer sa propre gamme dans ce laboratoire. Et c’est une marque française, ça, c’est chouette !

Je vous cite quelques mots du dépliant qui présente la marque :

Pour créer la gamme « Aube Indienne colorations » Terre de couleur a voulu réunir le meilleur des pigments végétaux recensés sur notre planète. Choisis pour leurs qualités tinctoriales, nos ingrédients proviennent de 4 continents.
(…)
Pour vous faire participer pleinement à notre démarche, nous vous invitons à pratiquer notre technique très simple et très précise. Cette pratique pourra sembler un peu éloignée de ce qu’offre aujourd’hui l’industrie cosmétique où tout doit être rapide ; il s’agit cependant de prendre le temps de s’occuper de soi afin de mettre en valeur les qualités sensorielles de ses cheveux, pour se réconcilier avec son corps et retrouver enfin son équilibre intérieur.

Prendre le temps, c’est vrai que cette coloration prend du temps. Prévoyez au moins 3 h 00 devant vous.

1. Masque à l’argile : 20 minutes
2. Shampoing à l’argile : 10 minutes
3. Essorage des cheveux : 10 minutes
4. Application de la couleur : 30 minutes (ouais je ne suis pas une rapide)
5. Pose de la couleur : 45 minutes
6. Rinçage : 20 minutes
7. Fixation : 15 minutes
Et je ne compte pas le dernier rinçage & sèchage…

 Aube Indienne - la gamme

Le protocole

Nathalie Tuil le masqueC’est approximativement le même que chez Nathalie Tuil. Nous allons d’abord humidifier notre chevelure avec l’eau de soin à base de silice organique puis nous allons appliquer un masque d’argile. Pour ma part, il me restait du masque à l’argile de chez Nathalie Tuil. Pour ma longueur de cheveux (qui m’arrive à la base du cou), trois cuillères « pocoyo » bombées suffisent.
Choisissez un contenant et des ustensiles non métalliques pour préparer vos soins et couleurs.

Le masque
Mélangez la dose nécessaire avec de l’eau de source, faites en une crème onctueuse et appliquez raie par raie sur votre chevelure. Entourez votre tête de cellophane. Patientez 20 minutes en préparant votre couleur. Vous pourrez trouver les masques de Terre de couleur sur Amazon ou bien en acheter chez Nathalie Tuil.

La Couleur
Dans un récipient non métallique, mélangez la totalité du contenu du sachet (100 gr) ou seulement une partie avec de l’eau chaude faiblement minéralisée ou déminéralisée (pas bouillante). Allez y progressivement avec un fouet en silicone pour bien délayer la préparation un peu sableuse. Selon la couleur que vous choisirez et si vous avez des cheveux blancs, il est conseillé d’utiliser le correcteur de reflets pour les bases et les couleurs claires ou l’assombrisseur pour les bases et couleurs foncées (noisette, rouge, acajou). Personnellement, j’ajoute 3 cuillères à café bombées de correcteur pour mes 35 % de cheveux blancs.

Couleur dorée Aube Indienne

Laissez reposer 15 minutes, le temps idéal pour faire votre shampoing.

Le shampoing
Filez sous la douche pour rincer votre masque et vous faire un shampoing à l’argile. A ce titre, Terre de couleur propose de nombreuses variétés de shampoing à l’argile. Personnellement, je laisse les flacons de mes shampoings à l’envers car l’argile qu’ils contiennent restent souvent collée au fond. Du coup en fin de flacon, il ne te reste plus que l’argile pour laver tes cheveux. C’est limite. Voici un petit aperçu des shampoings de Terre de couleur.

Après avoir essoré votre merveilleuse chevelure, démêlez la au peigne puis allez voir votre petite mixture de couleur. Touillez un p’tit coup, et armez-vous de votre pinceau à couleur. Ca va beaucoup moins rigoler dans quelques minutes.

L’anecdote

La toute première fois, j’ai raté la préparation de la mixture. J’y suis allée un peu fort en mélangeant tout en même temps sans étape et sans fouet : ça ressemblait à de la crotte avec des boulettes mal mélangées… Hum. D’ailleurs l’odeur m’a rappelé les défécations de l’âne portugais de mon grand père. Souvenirs d’enfance.
Mon fils, 4 ans, m’a d’ailleurs demandé pourquoi je mettais du caca sur ma tête… Bref, j’ai un peu galéré pour étaler la mixture.

L’application
Prévoyez du papier absorbant sans motif (sans encre chimique), du cellophane, un foulard à nouer autour de la tête.

Raie à raie, étalez la couleur. Vous aurez peut être quelques soucis comme moi. Personnellement je répère les endroits à ne pas rater dans ma chevelure, ceux qui concentrent le plus de cheveux blancs et j’insiste sur ces zones. Souvent, je termine avec une application à la main. J’avoue que ce n’est pas très académique comme méthode mais le principal, c’est que ça fonctionne. Par contre, il faut faire attention à bien se laver les mains, les contours du visage et le haut des oreilles pour éviter les tâches.

Pour ma part, j’utilise la couleur doré pour donner des reflets à ma base châtain et créer des mèches dorées en colorant mes mèches blanches.

Une fois, la couleur posée, enveloppez vos cheveux dans du papier absorbant, puis dans une couche de cellophane. Et pour finir enveloppez le tout dans un foulard pour garder la chaleur. J’ai laissé poser la couleur 45 minutes. Ne vous inquiétez pas, vous aurez votre mode d’emploi dans la boîte de couleur que vous choisirez. Sachez tout de même, que vous ne pourrez pas avoir accès à certaines couleurs si votre teinte naturelle est en bordure de la palette des teintes : Cheveux blancs/Base brune. Par contre, si votre base naturelle est blond foncé, vous aurez accès à toutes les teintes disponibles : blond, blond d’été, sable doré, doré, doré cuivré, cuivré, noisette, acajou, rouge.

Le rinçage
Là, c’est pas facile non plus. En raison de la texture sableuse de la couleur, c’est assez difficile de bien rincer le cuir chevelu. Des grains risquent de rester coller à votre cuir chevelu. N’hésitez pas à bien insister avec votre pommeau de douche pour évacuer les grains. Surtout pas de shampouinage !

La fixation
Pour fixer la couleur, on laisse appliquer pendant 15 minutes le baume nourrissant Terre Indienne lequel servira également de démêlant après le shampoing ou de masque nourrissant hebdomadaire. Personnellement, j’adore ce soin qui adoucit mes cheveux. Je vois clairement la différence si je ne l’utilise pas.

 Le re-rinçage
A nouveau, on passe la tête sous l’eau pour rincer le baume. Pfiou, c’est bientôt fini !
On vaporise un peu d’eau de soin et on laisse sécher à l’air libre. J’ai arrêté les sèche-cheveux et autres fer à lisser qui crament littéralement mes cheveux. J’ai décidé d’arrêter de les maltraiter.

Et voilà, c’est enfin fini ! vous êtes tranquille pour 8 semaines !!! Pensez à prendre une demie-journée pour la prochaine fois !

Mon résultat :

AVANT

Avant Cheveux blancs

Vous avez vu la grosse mèche de cheveux blancs à gauche ?

APRES

Après_coloration-végétale

Fini les cheveux blancs !

APRES – EN PLEINE LUMIERE (en bas)

Lumière_Coloration_végétale
vous avez vu les reflets de dingue ?!!!

Alors, qu’en pensez vous ? Envie d’essayer la coloration végétale ?
N’hésitez pas à cliquer sur mes liens :-)