Select Page

DIY – La coloration végétale avec Terre de Couleur

DIY – La coloration végétale avec Terre de Couleur

Si comme moi, vous avez des cheveux blancs et que vous avez le goût de l’aventure ou le souci de l’économie, je vous invite à découvrir la gamme Aube Indienne du laboratoire Terre de Couleur. Attention, ceci n’est absolument pas un billet sponsorisé, je fais mes tests toute seule, comme une grande avec des produits que j’ai acheté.
C’est mon deuxième essai de coloration végétale à la maison. Le premier a été un peu foireux dans la mesure ou j’ai eu beaucoup de mal à appliquer la couleur. Bref, je vous explique tout dans cet article.

Pourquoi choisir la coloration végétale ?

Lorsque que l’on se teint les cheveux, on le fait pour masquer ses cheveux blancs, donner du reflet ou bien changer de couleur. La coloration chimique permet de passer du brun ou blond sans problème mais le processus est particulièrement violent pour l’organisme (cuir chevelu, cheveux, poumons) et l’environnement. D’après-vous, ou va l’eau de rinçage de votre coloration ?
Choisir la coloration végétale, c’est prendre soin de soi avec conscience et respecter l’environnement. Elle respecte le cheveu, le nourrit, le gaine pour le protéger durablement des agressions extérieures. Le cheveu retrouve sa matière, sa brillance et sa santé.
Pour ma part, l’année dernière, j’ai fait ma dernière coloration chimique : un blond doré alors que je suis plutôt chatain foncé cuivré avec (snifl) 35% de cheveux blancs. J’ai amorcé une détoxination des cheveux en octobre 2013 chez Nathalie Tuil. La détoxination est nécessaire pour nettoyer le cheveu mais surtout pour optimiser le résultat de la coloration végétale. Cependant, qui dit détoxination dit également  : faire attention aux produits de soin qu’on utilise quotidiennement pour nos cheveux : shampoings, eau de coiffage, démêlant, etc… Inutile de détoxiner si on se lave les cheveux avec des shampoings bourrés de silicone… Tu vois ce que je veux dire…

Aube Indienne de Terre de couleur

Cette marque est disponible dans tous les bons magasins Bio mais également sur internet.  Je l’ai découverte grâce à Nathalie Tuil qui fait fabriquer sa propre gamme dans ce laboratoire. Et c’est une marque française, ça, c’est chouette !

Je vous cite quelques mots du dépliant qui présente la marque :

Pour créer la gamme « Aube Indienne colorations » Terre de couleur a voulu réunir le meilleur des pigments végétaux recensés sur notre planète. Choisis pour leurs qualités tinctoriales, nos ingrédients proviennent de 4 continents.
(…)
Pour vous faire participer pleinement à notre démarche, nous vous invitons à pratiquer notre technique très simple et très précise. Cette pratique pourra sembler un peu éloignée de ce qu’offre aujourd’hui l’industrie cosmétique où tout doit être rapide ; il s’agit cependant de prendre le temps de s’occuper de soi afin de mettre en valeur les qualités sensorielles de ses cheveux, pour se réconcilier avec son corps et retrouver enfin son équilibre intérieur.

Prendre le temps, c’est vrai que cette coloration prend du temps. Prévoyez au moins 3 h 00 devant vous.

1. Masque à l’argile : 20 minutes
2. Shampoing à l’argile : 10 minutes
3. Essorage des cheveux : 10 minutes
4. Application de la couleur : 30 minutes (ouais je ne suis pas une rapide)
5. Pose de la couleur : 45 minutes
6. Rinçage : 20 minutes
7. Fixation : 15 minutes
Et je ne compte pas le dernier rinçage & sèchage…

About The Author

Virginie Croisé

Fondatrice & rédactrice en chef de Bienheureusement depuis 2013, je suis également sophrologue, coach certifiée et praticienne en EFT (Emotional Freedom Technique). Avec mon entreprise 11h11, j'accompagne les salariés & dirigeants d'entreprises dans la recherche et le développement de leur congruence.

52 Comments

  1. Héloïse

    Le résultat est super! Mais tu es bien courageuse (3h) ;-)
    Bon, je le serai surement aussi lorsque ça deviendra nécessaire.

    À part une pose pour reflets verts à 18 ans, je ne me suis jamais fait de coloration en fait. J’aime bien mes cheveux tels qu’ils sont et je privilégie aussi le 100% naturel (shampoing, soin…)

    Je m’étais dit que le jour où j’aurais des mèches blanches, que je ferais ma propre colo à base de plantes tinctoriales. Mais les produits dont tu parles, semblent pratiques :)

    Belle journée

    Réponse
    • Vi

      C’est vrai que tes cheveux sont fantastiques ! Tu es un peu devenue une inspiration pour moi :-)
      Moi j’ai des cheveux blancs depuis mes 30 ans, j’ai essayé de les laisser ainsi pendant une période mais la dépigmentation s’étend à vitesse grand V. Par le passé, j’ai fait pas mal de coloration chimique : Brun, roux, blond. Bref, j’ai testé toutes les couleurs en subissant des effets plus ou moins négatifs : eczéma du cuir chevelu, démangeaisons.

      En tout cas, ça a massacré la texture de mes cheveux, leur santé. Il me reste encore des vestiges de ma dernière coloration chimique sur les pointes et c’est pas joli, joli. On dirait de la paille au naturel si je ne fais pas de soin :-)

      Réponse
  2. Leena

    Quelle chance pour ce rendu. J’ai utilisé Aube indienne noisette, et pour ma part je suis très déçue. Cette coloration végétale n’a pas pris sur mes cheveux blancs. Très frustrant quand je vois le temps, l’argent et l’énergie dépensés…

    J’ai les cheveux plus foncés. Et l’effet reflets ne rend pas la même chose.

    Je pense recommencer uniquement sur les cheveux blancs. Peut être que cela finira par les foncer afin qu’on ne les voie pas autant!!

    Réponse
    • Virginie

      Ah oui, Leena c’est rageant !
      Pour ma part, j’ai un peu raté ma dernière coloration, j’ai essayé de faire vite et j’ai oublié des mèches de cheveux blancs :( et je n’ai pas appliqué le fixateur assez longtemps.
      Comme quoi, en coiffure il faut respecter les étapes, inutile d’aller vite !

      Dans votre cas, avez-vous fait le protocole de détoxination du cheveu avant d’entamer la coloration ? La detoxination peut prendre 1 à 2 mois pour débarrasser la fibre capillaire de tout les produits chimiques des shampoings et autres soins non végétales. Sans avoir fait ce protocole dont je parle dans un autre article, la couleur ne tient pas.

      Réponse
  3. armande

    Pour ma part je vais aller faire l essai de la teibture vegetale chez une coiffeurse bio. Je vous donnerez des nouvelles. Elle utilise les produits Terre de couleur. Je precise que je vais la car je suis allergique au PPD Et que je commence a avoiir des cheveux blanx. A peu pres autant que vous.
    J y vais vendredi proxhain je vous tiens au courant

    Réponse
    • Virginie

      Bonjour Armande. Vous avez raison d’aller chez une coiffeuse pour vous faire poser la couleur.
      La technique est assez ardue (et salissante) lorsque l’on fait seule à la maison.
      Je pense que vous ne serez pas déçue du résultat :)

      Réponse
      • Caroline

        Bonjour, je n’ai jamais essayé Terre de couleur, je me colore les cheveux avec la teinture végétale LOGONA et j’en suis très satisfaite, Mes cheveux sont très beaux et j’ai essayé plusieurs couleurs dans les roux, je n’ai jamais été déçue, mes cheveux blancs sont couverts et le rendu est très naturel
        J’ai essayé aussi la couleur MARCAPAR chez le couffeur, coloration végétale qui est très bien aussi, mais très chère à faire chez le coiffeur, couleur coupe brushing = 94 euros. J’ai acheté un peigne pour appliquer la couleur et c’est pratique.

        Réponse
        • Virginie

          Je connais Logona mais je n’ai jamais testé. C’est vrai que lorsqu’on est habitué à une marque on reste fidèle. C’est mon cas avec Terre de couleur.

          Réponse
        • POns catherine

          Bonjour, je cherche à acheter une coloration marcapar mais je ne trouve pas, ni sur le net ni dans ma ville.
          Pouvez vous me dire où vous l’achetez ? Merci

          Réponse
          • Caroline

            Bonjour,
            La coloration marcapar ne se trouve dans aucune boutique, il faut aller chez un coiffeur spécifique, j’y suis allée en juillet dernier à paris dans le quartier
            pigalle, mais le coiffeur de référence pour cette coloration se trouve près place des vosges (voir sur internet) je n’ai pas été satisfaite pour 94 euros. la couleur était belle, mais avec logona c’est aussi bien.

            depuis septembre, je fais les coloration LOGONA et j’en suis très satisfaite, je me lave les cheveux avec le champoing logona, puis je laisse poser 2 h et ensuite 5 mn de crème logona fixante. mes cheveux blancs sont couverts et mes cheveux sont beaux, soyeux. et je paye la coloration 10euros sur internet. Franchement, payer 94 euros avec la coupe pour avoir le mm résultat c’est très cher.
            Caroline

          • Virginie

            Merci Caroline pour la réponse à Catherine ! Je vais tester la coloration Logona prochainement, tu m’as donné envie avec la simplicité d’application !

  4. marie-christine vielpeau

    bonjour, voilà 2ans que je mets terre de couleur, acajou sur chatain foncé, et cheveux blanc , mais je trouve trés long l’appliquation, et derniérement sous la pluie ma coloration a fondue sur mon manteau gris clair, je vous dis pas le boulot, manteau taché, l’horreur, mais sinon j’aime bien le rendu. Je pense que je vais passer a autre chose de plus rapide, mais rester dans le naturel.

    Réponse
    • Virginie

      Han! la coloration qui fond sur le manteau c’est moyen !!! Moi aussi je pense que vais passer à une autre marque de coloration pour tester parce qu’une demie journée pour l’application c’est un peu long ! je me dis aussi qu’assumer mes cheveux blancs pourraient être une option, mais je me tate encore…

      Réponse
      • Caroline

        Bonjour, une coloration qui coule comme ça , ça m’interpelle, qu’est ce qu’ils mettent dedans ? même les couleurs des grands surfaces tiennent mieux, pourtant Terre de couleurs a bonne réputation, moi qui voulais l’essayer un jour,
        , Logona, reste sur le cheveux, quand il pleut ,, j’ai testé et pas de problème.
        Moi je n’assume pas mes cheveux blancs et l’application n’est pas compliquée, j’ai acheté un pinceau comme chez le coiffeur et je mets un quart d’heure pour l’appliquer (j’ai les cheveux mi longs) 2 h de pose et puis voilà

        Réponse
        • marie-christine

          lagona, j’ai fais des recherches sur internet et c’est pas aussi naturel que cà. Alors je sais plus quoi faire, mais c’est vrai que lagona m’intéréssé.

          Réponse
          • Virginie

            Votre commentaire, Marie Christine, me fait penser que je devrais faire un comparatif entre les différentes marques de coloration végétale qui sont vendues chez mon magasin bio.
            Cela dit, Terre de couleur reste pour moi une valeur sure meme si c’est long à appliquer et que les cheveux peuvent dégorger lors des deux premiers shampoings. :-(
            Toujours prévoir un parapluie

  5. Mélanie

    Bonjour Virginie !

    J’ai testé comme vous les colorations végétales chez le coiffeur. Je suis allée chez Biocoiff qui utilisent les produits Logona et j’ai été satisfaite du résultat lors de la deuxième coloration. J’ai testé également le salon de coiffure de Nathalie Thuil qui affiche sur sa devanture le 100% naturel. C’est une femme au fort caractère et assez volubile. Elle m’a fait une coloration noisette (produit terre de couleur) et j’ai été je dois dire peu convaincue du résultat, ma base étant châtain. J’ai acheté un shampoing de sa propre marque (qu’elle fait fabriquer par le laboratoire en collaboration avec terre de couleur) dont elle vante les mérites. Le tout m’a coûté 156 euros et j’y suis restée 4 heures. Pendant cet après-midi je lui ai posé des questions sur les produits qu’elle utilisait pour savoir la composition et si les ingrédients étaient tous naturels (j’ai eu des problèmes allergiques graves suite à un contact prolongé avec entre autres le laureth sodium sulfate) et je lui ai parlé de mes allergies. Elle m’a certifié que dans tous ces produits il n’y avait pas de substances chimiques et que la composition était entièrement naturelle. Elle m’a dit également, lorsque je lui ai parlé de Biocoiff qu’elle était en conflit avec eux et elle m’a dressé un portrait empreint de jugements négatifs sur son créateur et sur les produits de cette marque. Elle a aussitôt surenchérit sur sa marque à elle qui avait son propre label scientifique indépendant (nutrimachunbidulechouette !) et que tous ces produits étaient sérieux et scrupuleusement contrôlés donc éthiquement parlant irréprochables. Je lui ai donc fait confiance. Lorsque je suis retournée chez moi j’ai quand même souhaité vérifier les informations qui m’avaient été données, surtout lorsque j’ai regardé sur la liste INCI un ingrédient qui me semblait douteux : l’ammonium lauryl sulfate ! Je suis donc allée sur le site laveritesurlescosmetiques.com et j’ai tapé tous les ingrédients de la composition du shampoing de Nathalie Thuil. Quelle n’a pas été ma surprise (quoique !) de m’apercevoir qu’elle m’avait dupé. Deux tensioactifs chimiques qui sont dangereux pour la santé (l’ammonium lauryl sulfate et le disodium laureth sulfoccinate ou sulfoccinate histoire de camoufler !!!) et qui n’ont donc rien à voir avec le 100% naturel. Puis j’ai voulu vérifier le label dont elle m’avait vanté les mérites. Et bien ce fameux label scientifique n’existe pas ! J’ai eu beau chercher dans le moteur de recherche : inconnu au bataillon ! J’ai donc attendu le lendemain et je suis retournée chez Nathalie Thuil qui s’était occupée de moi en personne la veille et je lui ai restitué son produit en lui disant que cela ne me convenait pas et que j’étais déçue et en colère d’avoir pu faire confiance à une femme essentiellement préoccupée par l’aspect pécunier que par la santé et l’environnement. Madame Thuil surfe sur la vague du « Bio » et du naturel parce qu’elle a compris que c’était porteur donc rentable. Elle a bien entendu nié lorsque j’ai essayé de lui parler des deux tensioactifs chimiques et voulait absolument que je parle à un scientifique de son laboratoire ! Chose que je n’ai pas faite évidemment et j’en ai même profité pour lui dire que son label était introuvable et qu’il n’existait pas ! Je n’ai pas tenu à ce qu’elle me rembourse le shampoing et j’ai soigneusement vérifié qu’elle me supprime de son fichier client. Alors un conseil : faire confiance oui, garder son esprit critique oui, vérifier indispensable ! Et en plus mes cheveux ne sont pas plus beaux qu’avant, au contraire. Mes visites chez elle datent du 6 et du 7 juillet 2015. Voilà c’était trop important pour que je garde ça sous silence ! Je n’ai pas envie de cautionner de la publicité mensongère. Et je pense que je vais retourner chez Biocoiff histoire d’avoir leur version de l’histoire ! Sinon j’ai vérifié la liste INCI d’un shampoing Biocoiff que j’avais gardé et il y a certes quelques produits chimiques mais qui sont ne sont pas affichés comme dangereux. Alors un conseil, n’hésitez pas à poser des questions, nous avons le droit de choisir ce que nous consommons. A bon entendeur salut ! Belle journée à vous ! Merci…

    Réponse
    • Virginie

      Merci pour ce retour Mélanie,
      Pour ma part, je ne suis allée que deux fois chez Nathalie Tuil, mon budget étant limité j’ai cherché une autre méthode et découvert que je parvenais à un résultat similaire par moi-même avec Terre de couleur.
      Maintenant ma routine capillaire a changé car je perds (anormalement?) mes cheveux et j’en cherche encore la cause. Peut-être les produits, peut être mon alimentation végétarienne, sans doute le stress… à voir… je cherche encore.

      Evidemment, il faut faire attention avec cette nouvelle mode du 100% naturel dans les produits de beauté. Vérifier sur la liste INCI est utile surtout lorsqu’on est allergique à des éléments chimiques, ce que je ne suis pas. L’idéal tendrait à ce que nous réalisions nos propres cosmétiques bio pour être sûr de leurs composants.

      Dommage que vous ne soyez pas allée au bout de la démarche en acceptant la proposition de Nathalie Tuil de discuter avec un scientifique…

      Réponse
  6. GUYOMARCH - BIOCHIMISTE

    Bonjour à tous,
    en tant que Biochimiste et physicien, je m’aperçois que depuis des années, les journalistes n’y connaissent rien dans a préparation des produits, et le mariage des ingrédients entre-eux pour réaliser une belle cosmétique qui est du sens..
    Pire, les partisans du bio se font avoir par de belle idéologie mais ne peuvent vérifier ce qui est vrai du faux… En fait, les labels font utiliser deux conservateurs qui sont les plus allergisants du marché de l’industrie cosmétique; c’est pas beau ça. Cette dame qui raconte que le lauryl sulfate (qu’elle confond avec le laureth sulfate qui est allergisant) est dangereux, sans avoir plus d’information scientifique et publication, prouve son intérêt à rendre service à BIOCOIF (RIEN QUE LE NOM M’AMUSE) qui est quand à lui un vendeur de « vent tournant » surfant sur la vague du bio et n’ayant certainement aucune connaissance dans la biochimie. On ne demande pas à un coiffeur de s’improviser « ROBIN DES BOIS » ni à un biochimiste à devenir illusionniste.
    Pour finir, et pour vous aider mesdames, quel est l’ingrédient le plus important et qui est inscrit en premier sur un code inci? L’eau bien sûr et aucun label bio ne s’y intéresse faute de connaissance et puis, cela couterait bien trop cher à leur rentabilité, qui est quand même leur première forme d’intention.
    L’eau est capitale puisque c’est le véhicule qui va lié tous les autres ingrédients ensemble. S qualité est donc prépondérante… qui s’en occupe… deux société seulement – Docteur Hausckka et … TERRE DE COULEUR dans un principe très innovant pour l’innocuité et la sécurité du consommateur. et puis depuis quinze années, ils défendent la santé du coiffeur en travaillant avec le GERDA, le BEUC, mon coiffeur s’engage, et la santé du travail. Terre de couleur n’était pas obligé de le faire, mais leur « intention » première est bien celle là, renforcer par l’accompagnement des personne en chimiothérapie, car le travail des soins capillaires offre des résultats plus que satisfaisant en relation avec la ligue du cancer.
    Cette dame n’est décidément pas bien renseigné, et elle ne sait pas chercher là ou il faut puisque la certification Nutriprévent existe bien, avec des recherches du CNRS de Montpellier, des ingénieurs agronomes, biologistes, biochimiste, et physicien etc… (bien plus sérieux que les vendeurs de soupe)
    A l’avenir, il ne suffit pas de lire un code ici, mais de le faire décrypter par un spécialiste… si tout le monde s’invente biochimiste , journaliste compris, on va organiser à Paris une conférence et les confronter avec de vrai spécialiste. Le consommateur serait bien surpris des résultats…
    En revanche, l’alimentaire est mieux réglementé en bio

    Réponse
  7. Virginie

    Merci pour ces précisions Guyomarch :-)
    La confusion peut être rapide par les non-chimistes et on a vite fait de s’emballer parce qu’on a vérifié sur internet et qu’on pense détenir la vérité.
    Le pire pour moi est de crier à la malveillance contre ces petites entreprises qui font pourtant très bien leur travail et qui propose une alternative plus respectueuse à la cosmétique chimique des grosses marques internationales que sont l’Oréal & co.

    Parce qu’elles sortent du cadre connu, elles sont encore plus sous la loupe. Pourquoi pas, après tout ? ça permet de former les consciences, d’expliquer, et de transmettre le savoir pour que les gens soient un peu moins des moutons et puissent réagir en conscience.

    Réponse
    • Kitty

      Bonsoir Virginie,
      J’ai une base châtain (plus clair que foncé) avec des cheveux blancs bien marqués tout autour du visage (c’est d’ailleurs quasi blanc tout autour du visage) sur le reste de la chevelure c est moins marqué, c’est plus fondu dans ma couleur. Je fais déjà des colorations végétales chez un coiffeur mais je veux tenter par moi même par souci d’économie. Que me conseillez vous comme teinte chez terre de couleur ? Doré, doré cuivré ou noisette ? Merci pour votre réponse.
      Kitty

      Réponse
      • Virginie

        Bonjour Kitty,

        Désolée pour la réponse tardive mais c’est les vacances !!!!
        Pour votre question, c’est difficile de répondre car je ne suis pas coloriste. Moi, je suis châtain et j’utilise du doré, c’est ce que m’avait conseillé Nathalie Tuil, pour rester dans le naturel.
        Cependant, sur les mèches très blanches, ça rend vraiment doré comme sur la dernière photo.
        A vrai dire, je n’ai jamais tester d’autres teintes, donc je ne peux pas vous faire de retour sur les teintes noisette et doré-cuivré. Le mieux c’est de tester !

        Réponse
  8. Isa

    Bonjour,
    Pendant une dizaine d’années, j’ai fait les mèches à l’argile (étant allergique aux colos traditionnelles). Je viens de tester Marcapar pour me rapprocher de ma couleur initiale, chatain foncé. J’ai beaucoup de cheveux blancs, je suis plutôt satisfaite du résultat. Les mèches de mon ancien balayage sont moins claires mais toujours présentes. Le seul bémol est le prix. La coloration s’est faite en 2 applications, je reconnais que cela prend du temps. J’ai payé 110 euros (sans coupe) pour des cheveux mi longs. Je ne compte pas consacrer un tel budget mensuel pour mes cheveux et je pense faire du Logona et faire de temps en temps une colo chez le coiffeur. Cela ne semble pas contre indiqué, qu’en pensez-vous?

    Réponse
    • Virginie

      Bonjour Isa,
      Difficile de vous répondre, je ne suis pas coiffeuse. Je ne suis pas sure que Logona soit à 100% végétale comme Terre de couleur. Je n’ai jamais essayé les deux marques dont vous parlez et pour le moment je continue encore avec terre de couleur.

      Réponse
  9. isabelle

    j’ai fait une coloration végétale en salon quand j’étais enceinte, il y a deux ans environ. Marque : Marcapar. Malheureusement il a fallu que j’accepte de foncer mes cheveux.A la base, mes cheveux sont chataing clairs. Impossible à l’époque de les éclaircir avec une coloration végétale. Après ma grossesse j’ai perdu beaucoup de cheveux et ceux qui ont repoussé étaient blancs. Donc re coloration végétale. Chouette, la coiffeuse me dit que l’on peut donner quelques reflets plus claires aux cheveux. Et là, décéption totale : mes cheveux blancs n’étaient pas couverts, et j’avais quelques reflets… verts dans les cheveux ! Merci au hénné je pense…Et tout ça m’a coûté à chaque fois plus de 100 euros ! Bref cher et peu efficace sur cheveux blancs !
    Mais le pire est à venir : j’ai renoncé à la couleur végétale en fin de compte. 8 mois plus tard j’ai fait refaire, dans un autre salon, des méches classiques blondes. La coiffeuse a pris peur quand après la coloration elle a rincé mes cheveux. Le bout des cheveux sur 5 bons centimetres était bleue ! Là ou il restait de la coloration végétale il y avait eu une réaction chimique avec ma nouvelle coloration ! Heureuse de ne pas m’être précipitée chez le coiffeur après ma coloration végétale ratée !! Sinon j’aurais eu les cheveux tout bleus !!
    Tout ça pour dire Mesdames de faire attention si vous décidez de repasser à une coloration classique après une coloration végétale. Attendez un peu que vos cheveux repoussent !!

    Réponse
  10. isabelle

    Pourquoi une reaction chimique sur des cheveux colorés avec des produits naturels ?
    Telle a été ma question.Peut-être que le produit sensé être naturel ne l’était pas tant que ça. Non ?
    En faisant des recherches je tombe de haut. Il y aurait des sels métalliques dans les hénnés rouges et auburn de chez Marcapar. Cela renforcerait la tenue de la couleur. L’indigo attenuerait l’effet « pétant » du hénné rouge. Pour ma part c’est le hénné auburn que j’ai choisi à chaque fois. Car c’est la couleur qui se rapproche le plus de ma couleur naturel. Pas de chance !
    Bon la prochaine fois j’essaie terre de couleur apparemment il n’y a pas de sels métalliques et promis je fais ma couleur moi-même.

    Réponse
    • Caroline

      bonjour, j’ai essayé également Marcapar le résultat était décevant, j’ai fait un cuivré, mes racines grises étaient chatain foncé et le reste cuivré, en plus j’ai payé également 94 euros. Depuis, je fais Logona à la maison et j’en suis satisfaite. Jamais je ne referais de couleurs chimiques, cela me donnait des démangeaisons sur le crane,, le résultat avec Logona est moins uniforme mais tant pis, cela donne un effet original et j’ai des compliments de mes amis. De plus, mes cheveux blancs sont bien couverts par contre je garde la couleur 2 heures. J’ai fais des recherches les trois produits les mieux notés sont Marcapar, terre de couleurs et logona. dans cet ordre. pas de produits corrosifs dedans.

      Réponse
      • Romagnoli

        Bonjour pouvez-vous me dire quelle couleur Logona vous appliquez sur vos cheveux blanc ? mes cheveux sont tout blanc , long et j’aimerais rester sur un blond
        merci

        Réponse
    • Virginie

      Bonsoir Isabelle,

      Merci pour ce retour sur votre expérience. Les cheveux bleus… quelle mauvaise surprise !!! Sauf si vous êtes un peu punk ;)

      Effectivement, il semblerait que seule Terre de couleur soit à 100% végétale, les autres marques ne respectant pas complètement le cahier des charges très strictes pour pouvoir se dire 100% végétale.

      Alors c’est vrai, que ça dégorge, que parfois on arrive pas à colorer tous les cheveux blancs mais pas de mauvaises surprises avec terre de couleur si on respecte la détoxination préalable.

      Réponse
      • Isabelle

        Bon, si ça dégorge c’est un peu moyen. Mais on a rien sans rien. Pour que ça tienne il y a autre chose que des produits naturels. C’est certain.

        Réponse
  11. fpapf

    Après une année de colorations Terre de couleur, j’ai par soucis d’économies, fait 3 fois Logona auburn, or je trouve que les cheveux blancs sont trop orange. Je me suis aperçue (un peu tard) que cette marque contenait du henné. Est-ce que je peux repasser à Terre de couleur sans soucis pour les cheveux ? Merci.
    fpapf

    Réponse
    • Virginie

      Oui c’est sans souci pour les cheveux. Il faudra peut être faire un protocole de détoxination avant pour être sure que la couleur tienne bien :-) Mais il n’y a aucun risque pour les cheveux.

      Réponse
    • Caroline

      .maviesanscruaute.fr/colorations-vegetales-les-dangers-du-henne/

      Réponse
  12. vivianne

    durant 6 ans je décolorais mes cheveux en blond ma couleur étant blond vénitien roux clair)
    mon désirs était de revenir sur ma couleur très difficile à obtenir
    J’ai commencer avec deux mois de détox avec la ligne white j’ai appliqué le doré cuivré 60mn c’était pas le top trop de reflet vert le lendemain j’ai appliquer le cuivré avec une pose de 120mn c’est pas encore ça mais ça choque moins
    J’ai toujours peur que la couleur vire avec les nouvelle application vu ma couleur de rousse
    je ne sais pas si je doit y mettre un correcteur ou un assombrisseur
    pour l’instant je ne fait plus rien durant 8 semaines
    si vous pouviez me conseillé
    merci d’avance

    Réponse
  13. Christine

    Pendant de nombreuses années j’ai utilisé les couleurs chimiques. Puis il y 6 ans de cela sans savoir pourquoi un beau jour je suis devenue hyper allergique (toute la tête en eczéma suintant…) l’honneur ! Après différentes recherches et des tests d’allergies, je me suis mise à la couleur végétale. D’abord chez un coiffeur puis chez moi. Je suis châtain et j’utilise couleur noisette et depuis quelques temps je rajoute l’assombrisseur (bonjour cheveux blancs). Je dois dire que c’est galère à pose. Moi c’est ma soeur qui me consacre 1h1/2 de son temps; Mais le résultat est bluffant ! cheveux doux, lumineux, avec de jolis reflets naturels. Même ma coiffeuse qui continue de me faire les coupes adore…

    Réponse
  14. angelique

    Bonjour,
    ce blog est très intéressant. Merci pour ce partage.

    je suis devenue intolérante à toutes les couleurs chimiques (ton sur tons..nouvelles générations…)

    j’ai une amie qui m’a parler de terre de couleur, aube indienne.
    j’ai commencé le protocole de se détoxifier le cheveu avec des masques d’argile blanc…
    puis j’ai utilisé le pigment le plus foncé (noisette) car je suis brune.
    Ca couvrait bien mes cheveux blancs mais je n’étais pas satisfaite de la couleur sur mes cheveux qui était proche du roux.

    j’ai vu qu’il y avait un coiffeur près de chez moi qui proposait des couleurs végétales.

    il m’a proposé le chatain de chez logona et c’était juste parfait !

    mes cheveux sont plus épais et géné
    je ne les perds plus en masse
    couleur naturelle qui couvre parfaitement mes cheveux blancs

    Réponse
  15. corinne

    Bonjour,
    J’utilise le soin colorant de la marque aube indienne, ton blond.
    J’ai beaucoup de cheveux blancs. (cheveux longs et frisés)
    Le résultat ne me plait pas car je trouve mes cheveux trop ‘jaunes’ et mes cheveux blancs ont tendance dans le temps à virer à l’orange.
    Que me conseillez vous ?
    Merci pour votre réponse
    Cdt

    Réponse
    • Virginie

      Bonjour Corinne,
      Utilisez-vous l’assombrisseur en complément de la couleur ?
      bien à vous

      Réponse
      • corinne

        Bonjour Virginie,

        je n’utilise pas l’assombrisseur en complément de la couleur.
        on me l’a déconseillé :  » il ne faut pas utiliser le correcteur car il amplifierai le jaune-orange. »

        dites moi ce que vous en pensez
        cdt

        Réponse
  16. Virginie

    Moi j’utilise le blond doré, ou blond cuivré… Toujours avec le correcteur de reflets en fonction du nombre de cheveux blancs. Le correcteur est un peu obligatoire pour corriger le ton. Peut être pourriez vous tester la couleur dans un salon qui utilise les produits terre indienne pour voir s’ils arrivent à un résultat différent ?
    Je ne peux pas plus vous aider… je ne suis pas coiffeuse :-/

    Réponse
    • corinne

      merci Virginie pour vos conseils

      en fin de compte, le correcteur il sert à quoi ? je suis un peu perdue avec ce que je peux lire à droite à gauche … :-(

      Réponse
      • Virginie

        A corriger la couleur justement, notamment sur les cheveux blancs. J’en parle dans l’article. Plus on a des cheveux blancs, plus on en met :-)
        En plus de votre couleur, vous devez également acheter le correcteur de reflets (que vous n’utiliserez pas dans son intégralité puisqu’il sert juste a corriger la couleur)
        L’assombrisseur concerne les couleurs foncées, le correcteur, les couleurs claires.

        Réponse
        • corinne

          merci Virginie

          Réponse
          • corinne

            bonjour , je viens de faire la couleur avec sablé doré et 15% de correcteur de couleur.
            résultat : comme si je n’avais rien fait, après tout le temps que cela prend, cela ne m’encourage pas vraiment…
            mes cheveux n’ont pas du tout été colorés, idem comme avant la teinture.
            déjà que c’est une vraie corvée pour moi, et en plus, pour rien.
            que me conseillez vous ? je retourne au chimique.
            cdt

          • Virginie

            Bonjour Corinne,
            C’est dommage de retourner au chimique. Vous avez d’autres marques qui existent qui sont bien plus proches du bio que les couleurs de supermarché. C’est tout de même étrange que vous ne parveniez pas à faire votre couleur. Moi qui ait deux mains gauches, j’y parviens.
            1 – avez-vous bien détoxiné vos cheveux ? Cela implique de ne les laver qu’avec des produits naturels sans silicone = Shampoings Terre indienne
            2 – Avez-vous utilisé le fixateur dont je parle dans l’article ? Très important pour fixer la couleur.
            3 – utilisez-vous de l’eau de source tiède ?
            4 – Evitez-vous les objets métalliques dans la préparation de vos mixtures ?
            J’ai découvert une nouvelle marque qui s’appelle KADI et qui m’a l’air végétale aussi… J’essaierai prochainement et je vous dirais ce qu’il en est.

          • corinne

            bonjour Virginie, cela fait plus d’un an que je fais les teintures naturelles, donc ce n’est pas une question de ‘savoir faire’. C’est le résultat qui est nul, on voit tous les cheveux blancs et c’est comme si je n’avais rien fait, seulement un lavage de cheveux. C’est à se demander ce qu’il y a vraiment dans cette poudre …. J’ai bien détoxiné mes cheveux, car j’ai fait tout le nécessaire l’an dernier. J’ai utilisé sur vos conseils le correcteur de couleur. Bref je suis déçue et aussi agacée parce que c’est vraiment long à faire et pour un résultat nul. Il est vrai que le chimique était plus facile et avec moins de déception quant au résultat final de la couleur par elle-même. je ne sais plus trop quoi faire…

  17. marie5

    bonjour
    cela fait deux fois que je fais une coloration naturelle chez un coiffeur spécifique nature et bio après + de 20 ans de colorations chimiques et mèches. Ayant beaucoup de démangeaisons j’ai voulu essayer le naturel;
    J’ai beaucoup de cheveux blancs et ils ont du mal a etre recouvert, d’autre part j’ai plutot une couleur orange alors que je suis blonde … de ce fait je ne sais plus quoi faire, si je dois repasser au chimique en ne faisant que des mèches pour ne pas remettre du produit sur le cuir chevelu.
    Avec le naturel j’ai les cheveux trop oranges, donc je ne sais plus quoi faire ….
    merci de vos conseils

    Réponse
    • Bonte

      Après bien des recherches moi j’ai opté pour les colorations KHADI , j’en suis contente , c’est long aussi comme toutes colorations naturelles mais je pense 100 % naturel d’après ce qu’on m’a dit , si quelqu’un utilise cette marque de coloration , qu’en pense t’elle ?
      Merci pour vos réponses

      Réponse
  18. Girafette

    Je regarde en ce moment toutes les colorations végétales, en effet il semblerait que seul Terre de couleur et Marcpara soient 100% végétal. Concernant la detox, voici un article très intéressant à ce sujet: http://www.lescheveuxdemini.com/2014/03/la-verite-sur-la-detox-capillaire.html
    Elle explique notamment qu’on ne peut pas détoxifier ses cheveux, les produits chimiques pénètre le cuire chevelus, la peau, et donc la partie vivante du cheveux (sous la peau, le bulbe). Il faut par exemple des années pour ce débarrasser de la nicotine (pour les fumeurs actifs ou passifs). Par contre, les masques à l’argile agissent sur les produits qui se sont fixés autour du cheveux (comme le silicone). Il débarrasse de cette couche en gros, ce qui permet aux couleurs végétales de tenir ensuite. Elle précise qu’un ou deux masque d’argile suffise. L’argile blanche avec un peu d’eau est d’ailleurs parfaite pour ça et tellement moins chère que tous ces masque détox qu’on nous vend, et qui contiennent souvent des produits allergisants voir toxique. Et en plus on peu utiliser l’argile pour la peau aussi, un bienfait pas cher !
    Attention par contre, si vous tuilisez à côté de ça des produits (shampoing et autres) qui contiennent du silicone vos masque seront inutiles.

    Réponse
  19. Medina

    Vraiment top top vos commentaires et conseils sur les colorations dites végétales. merci beaucoup Virginie ainsi qu aux autres utilisatrices
    Je galère aussi depuis environ 1an et demi
    Aube indienne. Pas mal . Mais tarifs chez coiffeur avec masque argile etc…pas moins de 110 eur
    Pas toujours évidents pour notre budget
    Par contre pour obtenir des couleurs blondes pas trop jaune ni carotte. Meme avec Aube indienne très très difficile…pourtant je ne fais ma coloration que chez un coiffeur spécialiste
    c est vrai que le 1er jour coloration, les racines ont des reflets verts et les cheveux blancs pas vraiment bien couverts ..un peu affolant …après on s habitué à ce vert qui passe Et qui revient 10/12jours avant la prochaine coloration
    Il est évident que nous n arrivons pas obtenir des tons semblables aux colorations chimiques
    Pour moi fini colorations chimiques. Allergies, démangeaisons etc…
    Je lis que les produits Macarpa ont l air pas mal
    Pas essayé mais toujours pareil. Il faut aussi tomber sur excellent professionnel du végétal
    Et les prix sont fous. D un côté normal car la pose est beaucoup plus longue les produits plus chers etc…Mais quand même il y a de l abus..dommage
    Quel qu une d entre vous a t elle essayé les couleurs EOS. ( Schwarkof) qui se veut être une gamme végétale ?
    J ai voulu essayé. Les tarifs coloration soins brushing 70 eur environ
    Mais pas satisfaite. Ça tourne à un orange jaune et après lecture pas aussi végétale que Aube indienne
    Qu en dites vous ???
    Merci

    Réponse
  20. JOSIANE DESTOUESSE

    J’ai lu quelques commentaires qui ne sont pas unanimes sur les résultats. J’ai commencé la teinture naturelle avec Terre de couleur posée par un coiffeur à domicile. le résultat était satisfaisant pour couvrir les cheveux blancs (j’en ai à 80%) j’ai voulu essayé par moi même et je n’arrive pas à ouvrir les cheveux blancs en racine. Pourtant j’ai fait un mélange 50/50 % de assombrisseur et de cuivré. les mèches sont très belles pour la couleur dommage que les racines ne prennent pas. Comment faire ? merci de m’aider car avec le coiffeur le coût est élevé.

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Logona Coloration Nuancier | Roomdecordiy.net - […] Source – diy j’ai testé la coloration végétale avec terre de couleur Logona Coloration Nuancier […]

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Communauté

Rejoignez 6 118 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :