Lorsque j’ai commencé à me former en développement personnel et en thérapie, j’ai tout d’abord commencé par la sophrologie. C’est là, que j’ai entendu parler pour la toute première fois d’EFT : Emotional Freedom Technique. Loin de comprendre ce que proposait cette technique, les qualificatifs qui lui étaient associés étaient des superlatifs : Redoutable, très efficace.
C’est resté dans un coin de mon cerveau.

C’était il y a 7 ans.

Plus tard, dans le cadre d’une conférence de presse chez les éditions Leduc.s, j’ai assisté à un pitch de Jean Michel Gurret qui présentait l’EFT comme une technique bien plus puissante que la sophrologie en matière de traitement du stress post-traumatique. J’avais trouvé cette affirmation bien provocante pour les sophrologues (et notamment parce que je venais d’interviewer Patrick-André Chêné sur le SPT) mais je voulais bien lui laisser le bénéfice du doute tant Jean Michel est un excellent communicant qui appuie son argumentation sur des chiffres issus de la recherche.

La vérité, c’est qu’il a raison. L’EFT obtient des résultats, là, où on a déjà tenté beaucoup de choses.

Une vidéo sur Youtube présente le travail que les EFT Masters ont fait avec les vétérans de guerre qui souffraient d’une série de symptômes très invalidants : Tremblements, cauchemars, hypervigilance, attaque de panique, phobie, addictions aux drogues etc… Voici le lien Youtube si vous comprenez l’anglais.

EFT et Vétérans de la guerre du Vietnam

L’émotion au coeur de la vie

Très récente, cette technique a été inventée dans le courant des années 90 par un ingénieur Gary Craig ; lequel s’est lui même appuyé sur les travaux de Roger Callahan, psychologue clinicien qui a intégré la médecine traditionnelle chinoise à ses protocoles psychothérapeutiques.

La Médecine Traditionnelle Chinoise est une médecine millénaire qui ne dissocie pas le corps de l’esprit. L’émotion y tient une place privilégiée. Peur, tristesse, colère, joie, dégoût, surprise, etc… chaque émotion est gouvernée par un organe et dès lors qu’il y a un problème d’émotion, il y a un problème de fonction, et inversement.
Comme vous le savez peut-être car j’en avais déjà parlé dans un article : nous ne sommes pas tous égaux lorsqu’il s’agit d’exprimer nos émotions.

Cela dépend  de beaucoup de facteurs :

  • nos filtres de perceptions
  • notre schéma de pensées,
  • l’influence transgénérationnelle, etc…

La façon dont nous avons été élevés influence notre manière d’accepter et de vivre nos émotions :  nos parents nous ont-ils appris à reconnaître nos émotions ? Savaient-ils reconnaître leur propres émotions ?
Y’a t’il une ou plusieurs émotions qui n’étaient pas les bienvenues pour votre entourage ?

Shares

L’émotion est une information qui nous donne une indication sur notre manière de percevoir la réalité. Par les réactions physiologiques qu’elle déclenche (endorphine, décharge d’adrénaline, cortisol…, elle nous permet d’agir et d’avoir une réponse adaptée.

EFT = EMOTIONAL FREEDOM TECHNIQUE

Dans le détail, nous ne savons pas encore précisément comment l’EFT fonctionne, mais certains d’entre nous pensent qu’une émotion refoulée créée une perturbation énergétique dans le système de la personne. Ces perturbations peuvent ensuite être à l’origine de blocages fonctionnels, psychiques, métaboliques, etc…

L’EFT, au même titre que la kinésiologie fait partie du courant de la psychologie énergétique qui met l’énergie au cœur de l’accompagnement de l’individu. Ce nouveau champ de recherche est soutenu par de nombreux scientifiques renommés : Joe Dispenza, Dawson Church, David Hamilton, etc…

Le protocole est simple.
Il consiste en la stimulation par tapotements de plusieurs points d’accupression en répétant oralement de courtes phrases.

Voici un protocole simplifié pour aider à évacuer une émotion :

  1. Identifier l’émotion qui est à l’origine du problème
  2. Situer l’émotion dans le corps et créer une connexion avec elle en la texturant (Si elle avait une couleur, une forme, une texture ?)
  3. Mesurer l’intensité de l’émotion sur une échelle de 1 à 10. Plus l’intensité est proche de 10, plus l’émotion  ressentie est forte.
  4. Créer une phrase de démarrage : Même si « Je suis paniquée par cette araignée que je vois énorme »/ »Je suis très en colère contre Michel et que j’ai eu envie de le défenestrer »…. Je m’aime pleinement et profondément / Je m’aime, je me respecte et je me pardonne / Je m’accepte tel que je suis (Choisir une formule qui convient au ressenti)
  5. Tapoter le point karaté en répétant la phrase de démarrage 3 fois (Le point Karaté est sur le Tranchant de la main)
  6. Tapoter sur les autres points en parlant de l’émotion dans le corps jusqu’à ce que l’intensité de l’émotion soit proche de 1.

L’EFT est donc une technique particulièrement utile dans le traitement des phobies, peur de toutes sortes (prise de parole en public, des araignées, eau, etc..), allergies, trouble anxieux, colères, stress post-traumatique, difficulté trouver sa place, problème de confiance en soi, mauvaise estime de soi…

Comment l’EFT a révolutionné ma pratique ?

Dans mes coachings, je m’intéresse à la manière dont l’énergie est gérée par mon client. En cela, je m’intéresse à détecter les gaspillages énergétiques dans son fonctionnement pour voir comment il pourrait optimiser sa gestion du stress. Je fais toujours une passe sur l’aspect émotionnel pour l’aider à identifier ce qui fonctionne bien et ce qui dysfonctionne.

Parfois, il faut  faire un travail sur l’aspect corporel en amont. De nos jours, nous sommes parfois déconnectés de notre réalité physique. Nous donnons trop d’importance au mental et nous n’occupons plus vraiment notre corps.

L’EFT m’aide à rétablir  une bonne circulation énergétique. Le client devient rapidement autonome pour gérer toutes les situations qui engagent la sphère émotionnelle.

Ainsi, on peut déprogrammer des ancrages profonds du passé, dépasser des blocages qui empêchaient les nouveaux comportements aidants de s’installer dans la vie quotidienne du client.

Les résultats sont toujours surprenants pour le client. Il se découvre une nouvelle puissance et se met en lien avec un nouveau potentiel inexploité.

Je présente souvent cette technique dans les entreprises et j’obtiens parfois quelques moues dubitatives sur le visage de mes spectateurs. Certains dépasseront le blocage du mental face à la bizarrerie de la technique d’autres ne le feront pas. A chacun son chemin.

C’était également mon cas il y a quelques années, jusqu’à ce que j’utilise l’EFT sur mes problématiques et depuis je mesure les progrès réalisés.

Récemment, j’ai présenté cette technique dans une classe de CE2. Les enfants sont très en lien avec leurs émotions. A cet âge, ils ne les masquent pas encore totalement, ils savent encore où elles se trouvent dans leurs corps, ils savent les mimer. Le travail est plus facile.

J’ai donc réalisé une petite fiche technique qui leur rappelle les points énergétiques qu’il faut tapoter pour refaire circuler l’énergie.

Infographie EFT pour les enfants
Shares

J’ai eu beaucoup de retours positifs suite à cette intervention. J’espère que cela pourra aider les enfants à rester connecté à leurs émotions et leurs parents à découvrir l’EFT.

Pour aller plus loin, je vous conseille l’excellent livre de Jean Michel Gurret aux Editions Leduc.s, dont je me suis servie pour réaliser la fiche pour les enfants.

EFT - Livre
Shares
Je m’initie à L’EFT (Techniques de Libération Emotionnelle)
Guide Visuel

Acheter sur Amazon

Prix : 19 €

Si l’EFT vous intéresse, restez connecté avec Bienheureureusement, j’organiserai prochainement un stage sur la découverte et l’acceptation des émotions. Inscrivez-vous à la newsletter pour vous tenir informé.e de ce que nous allons programmer dès 2019.