Select Page

La médecine traditionnelle chinoise – Interview avec Bertrand Bimont

La médecine traditionnelle chinoise – Interview avec Bertrand Bimont

La médecine traditionnelle chinoise est un sujet très vaste.

On avait déjà testé le shiastu ou encore la réflexologie plantaire chez Bienheureusement, mais nous n’avions encore jamais abordé la Médecine Traditionnelle Chinoise.

C’est avec un expert que nous avons choisi de vous en parler.  Bertrand Bimont, médecin traditionnel chinois et ostéopathe, a créé les laboratoires BIMONT en 2004. Sa marque fabrique et distribue 4 gammes de produits issus de la pharmacopée chinoise, outil fondamental de la médecine traditionnelle chinoise. Pour Bienheureusement, il répond à nos questions.

Interview bertrand bimont et virginie croisé

Qu’est ce que la médecine traditionnelle chinoise ?

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est une médecine millénaire qui se base sur l’observation de la nature. On a étudié ses mouvements, ses transformations  et on les a adapté à l’homme, lequel fait partie intégrante de la nature. Et on a développé des théories.

La première théorie, c’est la théorie des 5 saisons. En MTC, il n’y a pas 4 mais 5 saisons. Il y a bien les 4 saisons traditionnelles que sont le printemps, l’été, l’automne et l’hiver  mais il y a aussi une cinquième saison, qui se situe entre chaque saison et qui permet l’adaptation à un nouveau mouvement.

Dans notre culture occidentale, on passe de l’hiver au printemps de manière très simpliste pourtant il y a un passage vers le changement de climat, le changement de la flore. Nous, en tant qu’être humain, nous devons également nous adapter à cela.

Une deuxième théorie nous dit que nous sommes énergie.

C’est le fameux signe du TAO, avec un coté blanc et un coté noir avec un point de chaque coté. On dit que le coté noir c’est le Yin, c’est la matière, le féminin, l’immobilisme, le froid, et le coté blanc c’est le Yang, le masculin, la lumière, la chaleur… Les deux sont indissociables, l’un lance l’autre et l’autre nourrit le suivant. C’est vraiment un mouvement perpétuel.

Yin Yang

Cet ensemble, c’est l’énergie. Il faut avoir un équilibre entre le Yin et le Yang. Imaginez deux réservoirs d’énergie, il faut que les deux réservoirs soit au même niveau Si l’un des deux réservoirs est en baisse il y a déséquilibre, donc pathologie.

En MTC, on ne dissocie pas le corps de l’esprit. Du moment qu’il y a un problème de fonction, il y a un problème d’émotion.
Le but de la médecine traditionnelle chinoise est de rester en équilibre. Le trop n’est pas bon, le « pas assez » n’est pas bon non plus. Qui dit bon équilibre énergétique dit bonne santé.

La médecine traditionnelle chinoise dispose de 3 outils fondamentaux :
– L’acupuncture que certains médecins allopathes pratiquent
– Le Tuina et le Tuifa, qui signifie « Massage et Manipulation » : Massage énergétique et manipulation qui est l’ancêtre de l’ostéopathie.
– Et le troisième grand axe de la médecine traditionnelle chinoise, c’est la pharmacopée chinoise ; avec la prescription de plantes en fonction d’un bilan énergétique établi.

Comment êtes vous venu à la médecine traditionnelle chinoise ?

Que ce soit dans l’ostéopathie ou dans la médecine traditionnelle chinoise, on y vient pas par hasard. On y vient parce que c’est une démarche personnelle.
Tout a commencé par une rencontre. Je faisais beaucoup d’arts martiaux violents et j’avais des maux divers.
Un jour, on m’a dit :
– « Vas voir telle personne, il fait de la chinoiserie, ça semble bizarre, mais il fait de l’acupuncture, ça peut t’aider… »

C’est là que j’ai rencontré Thierry Vinai qui est aujourd’hui directeur de L’IMTC à Avignon. Il m’a invité à un week-end d’initiation dans son école et là, ça a été un  véritable coup de foudre pour moi.

Après mes 5 ans d’études en MTC, Je me suis installé comme médecin traditionnel chinois, puis j’ai fait une école d’ostéopathie très allopathe, très scientifique pour aller vérifier et confronter ce qu’on m’avait enseigné en médecine chinoise traditionnelle.
J’ai pu travailler sans problème avec des médecins allopathes, rhumato, radiologues…
Plus on a de culture dans différentes thérapies, plus on a d’outils à disposition pour aider le patient. Pour moi, il n’y a pas d’égo en tant que thérapeute. Si votre outil n’est pas adapté, vous devez orienter votre patient. C’est une chose que j’aime en médecine chinoise, on est pas bon dans tout, on ne peut pas intervenir dans tout.

Comment en êtes vous venu à créer les Laboratoires Bimont ?

A nouveau, c’est encore une rencontre qui m’y a conduit.
Jean Pierre Wilhem que j’ai rencontré dans le cadre du prêt de mon cabinet alors qu’il était à Montélimar a vu sur mon bureau les produits de pharmacopée chinoise que je prescrivais. Il m’a proposé d’en parler dans un magazine dans lequel il était rédacteur et c’est comme ça que j’ai lancé l’activité du laboratoire.

Aujourd’hui, on a 4 gammes de produits : Une première gamme autour des 5 saisons qui sont des « harmonisants » de saison. Chaque organe est associé à une saison et on va réguler l’organe dans sa saison et son émotion. Une deuxième gamme qui s’appelle « Secrets de perle » à base de poudre de perle qui est mon ingrédient chouchou depuis des années.

Laboratoire bimont

On a 5 produits sur différentes problématiques de santé.
Une gamme qui s’appelle Clinicasie qui est totalement tirée des formules magistrales de pharmacopée chinoise qui existent depuis des centaines d’années et qu’on a légalisé en France depuis 2012 et adapté au marché français pour des problématiques de santé plus précises : Thyroïde, acouphènes, allergies, digestion
On a crée il y a 2 ans, le baume du titan qui correspond au baume du tigre à la Française et bio.
Et enfin, on propose une gamme cosmétique bio de très haute technologie et qui travaille sur la beauté en externe.

Nous faisons tout fabriquer en France. Une partie des matières premières vient de chine et il y a une triple contrôle qui se fait avant fabrication.

Comment la Médecine Traditionnelle Chinoise intervient elle sur les problématiques de stress ?

Le stress est lié à l’environnement mais également à ce que l’on est énergétiquement. Une personne fatiguée sera plus sensible à l’environnement et aux agents stresseurs.
Le stress vide la personne de son énergie.
Donc il y a 2 solutions pour répondre  à cette problématique :

  • Soit il faut remplir l’individu avec des outils comme l’acupuncture,  le massage ou la prescription de plante. L’alimentation reste toujours fondamentale.
  • Soit il faut faire en sorte de séparer le stresseur du stressé. Prendre de la distance avec l’environnement avec des outils comme la méditation mais aussi des plantes comme le An Shen Bu Xin qui permet de favoriser le lâcher prise

Le stress est lié à deux choses : À la peur et aux émotions de type amour. C’est l’axe vertical que l’on appelle Rein-Coeur en MTC. Le rein en médecine chinoise c’est notre mémoire ancestrale, notre mémoire à court et long terme. Le cœur c’est l’Empereur, la notion de « j’aime, je suis aimé », la reconnaissance.

Je crois que nous sommes ici pour régler un certain nombre de choses. Dans une évolution de vie, nous avons tous des récurrences ou des schémas. Si on est un peu attentif à ce qui se passe, on peut choisir de prendre du recul, comprendre la répétition et choisir de travailler sur ce qui est vécu en sortant du cadre connu.

La notion de stress est extrêmement vaste. Elle ne peut pas se réguler avec un produit miracle. Même si on a beaucoup travaillé sur soi et qu’on a essayé différentes thérapies, on est rarement objectif sur ce que l’on vit. L’accompagnement est presque obligatoire parce qu’il n’y a pas que le stress ; souvent il y a autre chose qui se cache derrière.

Quels conseils pourriez vous donner à nos lecteurs en cette saison ?

Au printemps, c’est le moment de faire une bonne détox du foie car c’est un organe qui est associé à la saison du printemps.
Le foie stock et filtre le sang.
Pour limiter le cholestérol et les triglycérides, avoir un bon filtrage des graisses, il faut prendre soin du filtre.
Le sang nourrit les muscles alors si on veut une bonne tonicité,  il faut que le sang soit de bonne qualité.

Au niveau émotionnel, le foie c’est l’émotion de la colère, l’irritabilité, la contrariété et le non-deuil des choses.
Les migraines, les torticolis, les lumbagos, les conjonctivites, la dysménorrhée ou l’aménorrhée du cycle menstruel féminin peuvent être provoqués par un dysfonctionnement de l’énergie du  foie.

Pour bien prendre soin de son foie au moment du printemps, il y a des choses très basiques que vous connaissez peut-être :

Le jus de citron dans de l’eau tiède le matin à jeun, le radis noir en ampoule, le Desmodium qui est un petit plus fort que le radis noir.

Un complément alimentaire ce n’est pas anodin car si on revient aux principes de la médecine chinoise, on ne dissocie pas le corps de l’esprit donc du moment où vous allez travailler sur l’organe, vous allez travailler sur les émotions associées.

Si vous traitez votre foie, vous faites circuler le sang mais aussi vos émotions. Le sang pour la médecine traditionnelle chinoise ce sont  les soldats de l’empereur. Ils font circuler les humeurs et les émotions de l’empereur. Le foie est rebelle, c’est le ministre de la guerre. Il faut pouvoir libérer cette émotion et le printemps est la saison idéale pour le faire.


Et vous connaissez vous la médecine traditionnelle chinoise ?

Avez-vous déjà eu l’occasion de consulter un praticien ?
Racontez-nous tout dans les commentaires !

About The Author

Virginie Croisé

Fondatrice & rédactrice en chef de Bienheureusement depuis 2013, je suis également sophrologue, coach certifiée et praticienne en EFT (Emotional Freedom Technique). Avec mon entreprise 11h11, j'accompagne les salariés & dirigeants d'entreprises dans la recherche et le développement de leur congruence.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Communauté

Rejoignez 6 169 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :