Select Page

Comment devenir végétarien ?

Comment devenir végétarien ?

Viande : Vers une prise de conscience du grand public ?

Avec les dernières actualités, (Scandale de l’abattoir d’Alès, cancérogénicité de la viande déclaré par l‘OMS, réchauffement climatique) le contexte actuel est plutôt favorable à la pratique du végétarisme. Mais les habitudes ont la vie dure.

Notre gastronomie française est riche en recettes faisant la part belle aux viandes : Poule au pot, Boeuf Bourguignon, Blanquette de veau, Tripes à la mode de Caen, les recettes à base de viande ne manquent pas.
Cependant, aujourd’hui, notre manière de consommer doit évoluer. A tout point de vue. On attire notre attention sur la nécessité du recyclage mais quid de la manière de nous alimenter ?

Les conditions d’élevage et d’abattage des animaux ne laissent plus indifférent le grand public. Et la qualité de la viande a fortement diminué. Vous souvenez-vous de ce boucher qui reconditionnait de la viande avariée ? Si vous ne vous souvenez plus de ces images, voici une vidéo qui devrait vous rafraîchir la mémoire :-) (Avez-vous un pochon à vomi à portée de main ?!?)

L’organisation mondiale de la santé (OMS) s’est interrogée sur l’innocuité de la consommation de viande et est parvenue à la conclusion que sa consommation est cancérogène, c’est-à-dire facteur de déclenchement d’un cancer. Sympa.

Que l’aliment soit ton seul médicament

disait Socrate. On en est bien loin avec le carnisme. Selon le Professeur Henri Joyeux, cancérologue, une étude britannique indique que les végétariens ont une mortalité par cancer réduite de 40% et une mortalité cardiovasculaire réduite de 50%.

Parallèlement, l’élevage a un impact important  au niveau planétaire sur l’environnement. Les élevages intensifs sont gourmands en eau et sont très polluants mais l’élevage extensif n’est pas en reste. Selon la Food and Agriculture Organization of United Nations, plus de 70% des émissions de l’élevage proviennent de l’élevage extensif. Bref, c’est 1/7 des émissions de gaz à effet de serre qui provient du secteur de l’élevage. Source.

Manger moins de viande rouge est un acte d’engagement pour l’environnement et le climat.
Dans quelques jours aura lieu la COP21, il reste à espérer que nos gouvernants parviennent à s’accorder pour prendre des décisions en faveur du Climat.

Devenir végétarien en douceur

Le végétarisme n’a jamais été aussi en vogue. Les médias en parlent, des personnalités le promeuvent : Yann Arthus Bertrand, Matthieu Ricard, Aymeric Caron…
Autrefois considérée comme une pratique déviante presque sectaire, le végétarisme est aujourd’hui mis en avant, considéré par beaucoup comme une solution inévitable pour permettre à l’homme de s’adapter à cette nouvelle période anthropocène.

Cependant, tout le monde n’a peut-être pas envie d’arrêter de consommer de la viande. Changer ses pratiques est très difficile. Notamment en France où l’alimentation s’inscrit dans une tradition familiale. Comment se passer du poulet rôti dominical ? ou des barbecues lorsque les beaux jours viennent à poindre au printemps ?
Bref changer d’alimentation est d’autant plus compliqué que le repas est un moment social et convivial dans la vie de l’individu. Et oui ! Nous mangeons plusieurs fois par jour, et pas toujours seul.

Comment alors changer nos habitudes en douceur ?

Personnellement je fais partie d’une famille où la culture du bien-manger est très forte. Nous n’imaginions pas un repas sans sa part de protéines animales. Aujourd’hui je suis à 99,9 % végétarienne et je vais très bien (il m’arrive encore de manger des fruits de mer en de rares occasions).

Le changement n’a pas été radical et il est inutile de vouloir se faire mal en changeant son alimentation du jour au lendemain. L’association végétarienne de France propose plutôt d’instaurer 1 journée végétarienne dans la semaine, puis d’étendre la pratique à 2 ou 3 jours par semaine.

Manger végétarien, ça veut dire revoir la composition de ses plats et réinvestir sa cuisine. Vous redécouvrirez l’incroyable diversité des légumes et des fruits, vous apprendrez à composer avec les légumineuses et les féculents. Vous apprendrez à jouer avec le soja pour imiter la texture de la viande. Être végétarien ça ne veut pas dire manger QUE des graines !!

Parallèlement, beaucoup de restaurants végéta*iens se lancent dans les grandes villes. Au programme, vous aurez beaucoup de propositions végétariennes de plats simili-carnés : des Bo-Bun chez Loving Hut au Burger Frites chez East Side Burgers. Le végétarisme s’installe en France et devient IN. Les restaurants omnivorres proposent désormais des plats végétariens.

L’AVF : une aide précieuse

Pour vous accompagner sur le chemin de cette nouvelle alimentation, l’association végétarienne de France propose sur son site de nombreux outils. Elle met à disposition le guide du végétarien débutant à télécharger en version PDF :

  • Ou trouver les nutriments dont vous avez besoin ?
  • Comment concevoir des menus végétariens équilibrés ?
  • Trouver des idées de recettes

Sont des thèmes qui sont abordées pour vous aider à trouver vos repères.

A l’occasion de la COP21 et en parallèle avec la Solution est dans l’Assiette, l’association a lancé une campagne de sensibilisation DEFI VEGGIE pour inviter le grand public à  manger végétarien pendant 7 jours pour le climat.
Le site défi veggie permet  d’approfondir ses connaissances sur l’alimentation et le climat, de découvrir de nouvelles recettes, etc… Le dispositif se veut viral puisque le participant peut partager sa participation sur les réseaux sociaux.

Bref si cette alimentation vous tente, n’hésitez pas à visiter le site de l’association.

About The Author

Virginie Croisé

Fondatrice & rédactrice en chef de Bienheureusement depuis 2013, je suis également sophrologue, coach certifiée et praticienne en EFT (Emotional Freedom Technique). Avec mon entreprise 11h11, j'accompagne les salariés & dirigeants d'entreprises dans la recherche et le développement de leur congruence.

3 Comments

  1. PureNrgy

    Je voyais une blague l’autre jour, je paraphrase: tu dis tu vas au mac do, c’est bien, tu dis je bois du vin, c’est bien… tu dis je deviens végétarien : « quoi mais tu vas manquer de XYZ » ;)

    Réponse
    • Virginie

      C’est vrai ! J’ai eu le droit aux même réfléxions : Mais tu vas être carencée !! alors qu’on ne dit rien à celui qui mange des kébab à tous les repas…

      Réponse

Donnez votre avis !

Communauté

Rejoignez 6 068 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :