Select Page

Comment soigner l’acné avec les huiles essentielles ?

Comment soigner l’acné avec les huiles essentielles ?

Je regarde beaucoup de livres et de sites qui traitent des huiles essentielles, et parfois je m’étouffe avec mon café en lisant certains conseils ! Préconiser des huiles qui, oui, assècheront les boutons mais vous laisseront des tâches si vous les mettez avant d’aller au soleil… merci !
L’acné est un vrai fléau surtout à l’adolescence mais certains adultes en souffrent aussi. En plus d’être disgracieuses et difficiles à porter certaines formes d’acné peuvent aussi être très douloureuses. Nous allons comprendre ce qu’est l’acné et voir des huiles essentielles sécuritaires pour vous aider.

Qu’est-ce que l’acné ?

L’acné est une maladie de peau qui se manifeste par des boutons rouges, des points noirs (comédons) et des kystes. Ces boutons apparaissent principalement sur le visage, le torse, le dos, voir le cuir chevelu.

Acné

L’acné apparait suite à un déséquilibre dans les glandes sébacées. Ces glandes produisent le sébum qui a pour fonction de lubrifier la peau.

Pas suffisamment de sébum : votre peau s’assèche.
Surproduction de sébum : votre peau devient grasse et acnéique.

Le sébum obstrue alors les canaux des glandes sébacées et provoque alors une prolifération de la bactérie Propionibacterium acne.

Qu’est ce qui déclenche ce déséquilibre ? Les poussées hormonales au moment de l’adolescence, des problèmes hormonaux (pillule, médicament, maladie…), un trouble du fonctionnement des ovaires ou des glandes surrénales (comme le syndrôme OMPK ou OPK)

Les conseils préventifs :

Lorsque le bouton fait son apparition surtout ne percez pas, ne grattez pas car vous irritez votre peau, et vous augmentez l’infection en transportant la bactérie. Vous risquez de plus de laisser des cicatrices sur votre peau.
Pas de gommage non plus, car vous allez irriter votre peau donc augmenter l’inflammation et le risque de cicatrice.

Idéalement, il faudrait avoir une bonne hygiène de vie : pas de tabac, une bonne alimentation, un sommeil réparateur aidera votre corps à lutter contre cette maladie.
Pourquoi s’orienter vers les huiles essentielles ? Pour leur efficacité, le fait que ce soit une médecine naturelle et qu’en plus de traiter vos maux physiques, elles ont une action via l’olfaction sur les émotions.

Quelles sont les huiles essentielles contre l’acné ?

Tout d’abord bien suivre les indications pour acheter une bonne huile essentielle de qualité afin d’éviter tout problème. Se rappeler aussi qu’en aucun cas l’aromathérapie se substitut à un avis médical ou un traitement médical.

Nous allons nous concentrer sur des huiles essentielles : anti-bactériennes, anti-inflammatoires, régénératrices des cellules cutanées, et cicatrisantes.

En pôle position vient le Tea Tree – Melaleuca alternifolia : cette huile essentielle est un vrai couteau suisse ! Anti-bactérienne à large spectre, antiseptique, antivirale, antifongique… bref vous l’aurez compris c’est une merveille. Elle peut être utilisée pure à l’aide d’un coton-tige, vous l’appliquez sur chaque bouton et surtout ceux qui sont infectés. La seule contre-indication : les trois premiers mois de grossesse.

Les huiles antibacteriennes : Tea Tree (Melaleuca alternifolia), Laurier Noble (Laurus nobilis) de grossesse, Lavande vraie (Lavandula officinalis, angustifolia ou vera) qui a l’avantage d’être en plus anti-inflammatoire.

Les huiles cicatrisantes : Géranium bourbon ou rosat (Pelargonium graveolens), le Ciste (Cistus ladaniferus) qui est aussi anti-inflammatoire mais interdit tout le temps de la grossesse.

Pour les autres huiles essentielles, nous allons créer une recette que l’on appelle synergie en aromathérapie.

Une synergie est un mélange d’au moins deux huiles qui se complètent pour répondre à notre besoin. Au delà de 3 huiles essentielles, vous pouvez vous dire que le but est aussi de vous faire acheter plus d’huiles essentielles. Cette recette sera un mélange à 3%, c’est à dire 3% d’huiles essentielles pour 97% d’huile végétale, c’est le dosage le plus sécuritaire puisque nous allons l’appliquer sur le visage. Les contre-indications pour toutes sauf le Tea Tree : pas pendant les 3 premiers mois de grossesse, et toujours diluées avec une huile végétale. Le but d’en proposer plusieurs est que vous trouviez l’odeur qui vous plait le plus.

Pour les huiles végétales privilégiez des huiles bio évidement, si vous avez une huile favorites allez-y ! Sinon je vous conseillerais l’huile végétale de rose musquée pour son action cicatrisante ou l’huile végétale de noisette qui équilibre la production de sébum et a un toucher non gras.

La recette :

Pour un flacon de 10 ml, une recette à 3%. Cela fera 0,3 ml d’huiles essentielles (soit 13 gouttes en tout) et vous compléterez avec l’huile végétale.

  • 3 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • 5 gouttes d’une des huiles antibacteriennes
  • 5 gouttes d’une des huiles cicatrisantes
  • 9,7 ml d’huile végétale de rose musquée ou noisette

Appliquez ce mélange matin sur vos boutons, et le soir complétez avec le tea tree en pur sur un coton-tige, pas d’huile ou de crème le soir qui empêcheraient les toxines de sortir de la peau. Mais vous pouvez vaporiser un hydrolat de tea tree ou de rose sur votre visage. Utilisez un savon surgras et un nettoyage du visage à la main pour éviter l’irritation que pourrait provoquer un gant.

Les huiles que je déconseille :

Voilà les huiles essentielles que je vois régulièrement sur d’autres sites.
Pourquoi je vous les déconseille ?

Soit par logique, soit parce qu’elles doivent être utilisées avec de vraies précautions :

  • Les agrumes : citron, pamplemousse… elles contiennent des molécules photosensibilisantes qui risquent de vous laisser des taches si vous vous exposez au soleil !
  • Le palmarosa qui est en effet efficace mais bien plus risquée que d’autres huiles. Elle est totalement interdite avant la puberté, pour les femmes enceintes (elle est urologique et risque de provoquer des contractions) et pour les femmes allaitantes.
  • Les cannelle, saro, origan qui certes sont de superbes antivirales et antibactériennes mais beaucoup trop fortes et irritantes pour ce genre de souci.

J’espère vraiment que cet article pourra vous aider face à cette maladie de peau qui peut être un vrai traumatisme durant l’adolescence, et surtout de manière sécuritaire ! Si vous avez d’autres astuces et techniques, n’hésitez pas à les partager !

 

About The Author

Emilie

Je fais de la guidance par canalisation, je reçois les messages pour vous guider sur votre chemin de vie. Je suis aussi aromatologue.Je suis passionnée d'intuition, d'énergie, des chemins de traverses et d'inexploré en générale.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Communauté

Rejoignez 6 169 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :