Select Page

Derrière le mur coule une rivière, le dernier roman initiatique de Saverio Tomasella

Derrière le mur coule une rivière, le dernier roman initiatique de Saverio Tomasella

Oublier ses à-prioris !

Je dois l’avouer, les romans de développement personnel ne m’ont jamais vraiment attirée. Jusqu’alors, j’étais persuadée que l’apprentissage des techniques de lâcher-prise ou de gestion du stress, devait se faire par le biais de méthodes « scolaires » et que c’était-là l’unique moyen de se familiariser avec ce monde pour bénéficier de ses bienfaits.

Mais devons-nous vraiment en passer par-là pour accéder au Graal du bien-être ? N’avons-nous pas d’autres choix que de s’imposer une telle pédagogie ?? J’avais déjà entendu parler des romans spécialisés dans ce domaine mais je n’avais jamais franchi le pas, alors lorsqu’on m’a proposé de lire le dernier livre de Saverio Tomasella, j’ai tout de suite accepté !

Un exercice tout en finesse

D’un manière générale, l’œuvre psycho-romanesque est une passerelle idéale pour tout néophyte qui souhaite s’initier au monde du bien-être tout en s’évadant le temps d’un roman.

Saverio Tomasella s’est lancé une fois de plus dans l’aventure et, je dois le reconnaître, j’y ai décelé beaucoup d’agilité et de délicatesse. N’oublions pas que l’exercice est loin d’être facile car le risque de basculer dans la leçon moralisatrice peut faire fuir !

Et c’est là que l’auteur doit manier l’art de la double écriture ! Il nous emmène dans un monde imaginaire dont le fil d’Ariane à pour but de nous guider implicitement vers de nouveaux horizons, celui de l’épanouissement, en nous offrant des pistes qui nous aideront à mieux nous connaître.

« Derrière le mur coule une rivière » : une histoire, des apprentissages

J’ai ainsi fait connaissance avec Estelle, jeune femme dynamique élevant seule sa fille, et dont les tourments ne m’ont pourtant pas semblé si étrangers au quotidien de mes amis mariés ou non, à mes collègues… ou à moi.

Estelle est exigeante avec elle-même et ses proches, elle fait preuve de fermeté dans ses choix car elle est pleine de certitudes auxquelles elle se raccroche, persuadée qu’elle ne peut pas faire autrement. Et pourtant, derrière cette pseudo « maîtrise », son quotidien est triste voire mélancolique.

Un événement presque anodin va lui faire prendre conscience qu’en réalité elle est bien loin de celle qu’elle croyait être. Elle est alors submergée par une profonde détresse. Et alors que tout semble lui échapper, alors qu’elle pense que le bonheur n’est pas fait pour elle et qu’elle doit se contenter de regarder celui des autres, une rencontre va tout bouleverser.

Une personne va lui faire prendre conscience de sa chance, de sa valeur et va la faire avancer pour l’aider à vivre le présent avec sérénité et bienveillance, surtout envers elle.

Car le moment est venu pour elle d’apprendre à s’aimer, de prendre conscience de sa valeur, de sortir de cette cage dans laquelle elle s’est enfermée depuis bien trop longtemps !

Chaque chapitre aborde un thème plus ou moins sensible pour Estelle, qui apprend à se réaliser, à s’épanouir au contact d’un entourage attentionné qui va l’aider à trouver le chemin de sa liberté.

Elle prend doucement conscience de ce qu’elle était, du mal qu’elle se faisait, à elle et aux siens.

La magie de ce roman va alors opérer en douceur, car sans presque nous en rendre compte, nous allons évoluer comme elle, grandir avec elle, et apprendre qu’au final rien n’est acquis et que bien trop souvent nos choix, nos réactions sont guidés par nos peurs.

J’ai pour ma part, fait un super voyage aux côtés d’Estelle. Il m’est même arrivé de m’identifier à elle à certains moments, et à d’autres je lui ai parlé, en lui disant par exemple « mais non, pas comme ça, tu fais n’importe quoi ! ».

La lecture de ce roman initiatique du lâcher-prise fut une belle surprise qu’il me paraissait égoïste de ne pas vouloir en partager l’expérience.

Et dans le cas où vous voudriez en connaître le dénouement et bien sachez que vous le découvrirez derrière ce mur, plus ou moins imposant, que vous avez construit.

Derriere le mur coule une rivière
Derrière le mur coule une rivière

Saverio Tomasella
Prix : 17€
Acheter sur Amazon

About The Author

Andréa

Maman quadra, très sensible à la cause animale, engagée dans le zéro déchets et le DIY, fan de permaculture, je suis aussi très curieuse des médecines dites alternatives. Persuadée que rien n'arrive par hasard, j'ai eu la chance de faire de belles rencontres qui me permettent aujourd'hui d'explorer le monde du développement personnel et d'en faire profiter mon entourage.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Communauté

Rejoignez 6 168 autres abonnés

Coaching holistique

Recevoir des offres

Logo Bienheureusement

Recevoir du bonheur dans ma boite mail !

Rejoignez notre communauté et recevez notre newsletter 1 à 2 fois par mois !

Bravo et en route pour le bonheur !

Pin It on Pinterest

Shares

Le bonheur est une denrée merveilleuse : plus on en donne, plus on en a !

Partagez Bienheureusement ! avec votre entourage ! #Namasté

%d blogueurs aiment cette page :