Le chamanisme a le vent en poupe en ce moment, j’en entends beaucoup parler autour de moi.

A Paris, des voyages au tambour s’organisent ici et là. Dans ces soirées, chaque participant se laisse guider par la musique et la voix du chamane pour faire une expérience unique et intime ; un voyage comme un rêve éveillé ou le réel se perd dans l’onirisme. Dans les librairies, des auteurs comme Arnaud Riou ou encore  Thierry Liot nous proposent de réveiller le chamane qui dort en nous.

Mais, c’est quoi le chamanisme au juste ?

Le chamanisme est très difficile à décrire puisque le chamane était avant tout une fonction, un rôle donné à un individu dans un groupe. Le chamane était le guérisseur et le défenseur, celui qui avait le savoir et les techniques pour aider l’individu comme le groupe et lui apporter des réponses. De par son rôle, il développait son lien avec le monde invisible en utilisant les drogues et les techniques psycho-corporelles (Chant, danse, respiration, jeûn) que l’on peut retrouver aujourd’hui dans bon nombre de techniques thérapeutiques.

Le chamanisme a pris naissance avec les populations nomades des steppes de Russie pour ensuite se diffuser parmi les peuples amérindiens et  européens grâce aux flux migratoires. Même si la fonction est ancienne, elle n’est plus vraiment usitée dans nos cultures dites civilisées.

Pourtant certains peuples reculés en gardent un héritage encore actif, c’est le cas de la Russie.

Nikolay Oorzhak, chamane des cieux noirs

Nikolay Oorzhak est un des chamanes les plus réputés de Touva (Fédération de Russie). Très demandé en Allemagne et Espagne, il est en tournée depuis 2017 et viendra en France pour plusieurs dates dès le 21 février 2018.

Nikolay OozharkNikolay Oorzhak est né en 1949 dans le petit village de Corum à l’Ouest de Touva. Il a travaillé pendant plusieurs années comme berger. C’est parmi les steppes, seul avec ses troupeaux, qu’il commença à comprendre les sons gutturaux que lui ont enseigné son père et grand-père.

Après son service militaire, il entre à l’Institut de la culture d’Oulan-Ude avant de devenir directeur du Théâtre national participant à de nombreuses productions s’inspirant de l’héritage folklorique. C’est après avoir ressenti des maux de tête et des malaises qu’il fit appel à un guérisseur célèbre et chamane, Tyva Oleg Toyduku, lequel le soigna et lui affirma que sa vocation était de devenir un chamane. C’est ainsi qu’il découvrit que sa famille comportait une lignée de chamanes (un statut qui était caché à l’époque soviétique).

Ainsi commença son parcours initiatique. Depuis Nikolay Oorzhak a organisé des rendez-vous de chamanes comme le conclave du village de Khorum-Dag qui réunira treize d’entre eux venus de plusieurs régions du monde, durant neuf jours. Si dans la philosophie chamanique le monde naturel et cosmique est la clef de toutes les interprétations, il en est de même pour le chant touva et les instruments qui le portent (vièle à tête de cheval, tambour à main, igil, khomus…).

A la rencontre du chamanisme – Agenda

Le 21/02/2018 : Eglise protestante – Place de l’église – Andolsheim (68)

Le 22/02/2018 : Temple Saint-Jean – Faubourg des Ancêtres – Belfort (90)

Le 03/03/2018 : Datcha Kalina – 315 chemin des Petites Fourques – Eguilles (13)

Le 04/03/2018 : Stage de chamanisme et de chant diphonique – Datcha Kalina (13)

Du 12 au 18/03 : Résidence au CHANTIER – Correns (83)

Le 16/03/2018 : Concert & rencontre avec les musiciens

Conférence/Projection/Concert au Pan Piper le 10 mars 2018 à Paris
2/4 impasse Lamier 75011 Paris – M° Philippe Auguste
Tarif : 18 €

Stages au Centre Wild Flower – 2 Passage Courtois 75011 PARIS

  • Du 7 au 9 mars : atelier de fabrication du tambour animé par Alexandre Kouzmitchev (Doungour)
    Le tambour est comme le cheval qui porte le chamane dans les cieux ainsi que dans les entrailles de la terre. Chaque participant à l’atelier va créer son propre tambour, le véhicule vers le monde des esprits et de la transe.

Réservation obligatoire
contact@alta-art.com
Tarif : 100 € – 90 € si réservation avant le 1er Mars

  • Le 11 mars : découverte des mystères du chamanisme et du chant diphonique – animé par Nikolay Oorzhak