Re-bonjour aux lecteurs de la première partie de mon article sur les bienfaits du yoga publié il y a quelques jours… et bienvenus aux lecteurs qui ne l’ont pas lu :) !

Ci-dessous je vous parlerai de l’influence du yoga sur notre mental et notre évolution spirituelle. Le yoga, en sanskrit voulant dire « union »… Celle, entre autre, du corps et de l’esprit… Alors, qu’en est-il ?

Quels effets bénéfiques a-t-il sur le mental du pratiquant ?

Le yoga réduit le stress, car il apprend à se détendre, en stimulant le système nerveux parasympathique (vagal). Arriver à « lâcher prise », à vivre pleinement le moment présent et à ramener le mental dans « l’ici et le maintenant » (ne serait-ce que pendant le cours au début et en dehors par la suite), permet de faire le vide dans sa tête et d’évacuer toutes ces pensées qui nous parasitent. On parvient à gérer différemment les effets du stress et de l’anxiété, et à appréhender différemment le quotidien.

Lors de la pratique on travaille sur l’alignement du corps, la respiration est synchronisée avec les mouvements, on réalise des enchainements, on veille à contracter certaines parties du corps pendant les postures… Tout ceci accroît la concentration du mental, la conscience. On apprend à canaliser son énergie et à mieux l’utiliser. Nous commençons à nous rendre compte de nos schémas de fonctionnement destructifs et à les remplacer par de plus utiles et sains.

Le yoga aide à réduire les effets associés à l’insomnie, la dépression, la nervosité. Il améliore la qualité du sommeil, stimule la production de sérotonine.IMG_3181

Le yoga est fortement recommandé pour ceux qui manqueraient de patience et de persévérance dans leur vie. La pratique demande énormément de ces deux qualités, envers soi, son corps, ses progrès… Alors que l’on veuille ou non, on les développe et ça se ressent également en dehors de son tapis.

Le yoga renforce notre vitalité en faisant circuler l’énergie vitale au niveau des chakras (centres énergétiques, si vous préférez). Notre énergie (le prana) est « stockée » au niveau du plexus. Grâce au pranayama elle se libère, en augmentant notre énergie vitale. Cette énergie est également augmentée par une profonde relaxation qui, ne durant que quelques minutes, a un effet rétablissant aussi important que plusieurs heures de sommeil.

Le chant des mantras collectif est également très énergisant. Le « OM » du début et de la fin de la pratique peut paraître un peu « olé olé » au début, mais une fois son effet ressenti, vous attendrez ce moment de vibration en commun ;).

Bon, et côté spiritualité ?

GN1A1986Ce dernier point rend certains réticents vis-à-vis de cette pratique. Si je suis chrétien (musulman etc.) pratiquant, l’aspect presque religieux du yoga va-t-il aller à l’encontre ?…

Tout d’abord, le yoga n’est pas une religion, mais une philosophie, un art de vivre. Vous n’êtes donc pas obligé de « vous y convertir » et vous y adhérez autant que vous en avez envie. Ensuite, vous pourrez y trouver votre propre endroit et moment de recueillement.
Je suis orthodoxe non pratiquante, et bien je trouve sur mon tapis cette « église » intérieure…

En fait, tout simplement, le yoga offre un nouveau regard sur la vie.

Le yoga nous responsabilise. D’abord, on apprend à être conscient de soi-même, de sa vraie nature, on redécouvre son corps et on se recentre. On cesse de se juger en permanence et on devient plus matures et responsables. De notre corps, notre apparence physique et notre santé d’abord, et après, nos pensées et sentiments évoluent aussi. Alors, nous vient la compréhension du fait que nous sommes les créateurs de notre propre vie, que l’on en est régisseurs.

La pratique développe l’intuition et rend profondément conscient. Tout ce que vous faites prend un nouveau sens, vous prenez votre vie en main et approfondissez la pratique davantage volontairement. Cette passion aide à acquérir de la force intérieure, qui est capable de faire des miracles et de changer votre existence.

Nous apprenons à prendre soin de nous-mêmes et cette pratique cesse d’être purement physique et se transforme en une pratique de l’acceptation de soi. Remplissant votre vie d’un nouveau sens, le yoga favorise l’évolution spirituelle et permet un équilibre et harmonie entre le corps, le mental et l’esprit…et par conséquent, entre vous et le monde qui vous entoure.

En outre, le yoga présume l’abandon des mauvaises habitudes. Le végétarisme est de mise ou, au moins, une consommation de viande très réduite. Débarrassés de mauvaises habitudes nous devenons capables de mieux distinguer de nouvelles possibilités. Cette bonne posture mentale par rapport à soi-même et le monde extérieur aide à voir la vie de façon plus positive et à être plus joyeux au quotidien.Yoga

Pour finir, je dirai que j’ai trouvé « ma voie »… Tout en continuant d’autres sports, je pratique le yoga au quotidien. Ma vie a changé. Je ne suis plus aussi négative qu’avant, mon verre est plus souvent à moitié plein que vide. La pratique m’a sortie d’une dépression, une stagnation, une impossibilité d’agir dans lesquelles je pataugeais après avoir quitté un job et fait un enfant au même moment… La confiance en soi me revient avec ces qualités si importantes comme la force, la persévérance, la flexibilité (du corps, mais autant du mental) que je me redécouvre, avec ce corps de plus en plus beau, musclé et …aimé pour tout ce qu’il peut et sait faire et pour tout ce qu’il a encore à m’offrir. De nouvelles lectures, de nouvelles connaissances, de nouveaux voyages s’ouvrent à moi. Il m’a suffi de dérouler mon tapis un jour (et continuer de le faire les jours suivants :)) …