La relation amoureuse : Nous ne sommes que des bêtes !

Pour ceux qui en doutent encore, nous n’avons pas véritablement de libre arbitre en amour : nous sommes conditionnés par notre cerveau et la chimie dans lequel il baigne. Ainsi nous sommes mués par un besoin impérieux (et pas si désagréable, en fait) de nous unir à l’autre parce que nos hormones sont en ébullition dès l’adolescence… Avant cette période : les filles sont chiantes et les garçons sont bêtes. Mais ça, c’était avant !

Dès lors que les hormones s’activent, c’est le festival des oeillades, caresses, minauderies en tout genre. On enchaine les amourettes, on teste notre capacité de séduction, on transpire en présence de l’être désirée, on accole son nom de famille à notre prénom pour voir si ça peut le faire… Bref, on expérimente la relation amoureuse que l’on colore avec plus ou moins de romantisme.

Et on croit que c’est psychique alors que nenni !
La physiologie est dans tous ses états ! Et on ne peut pas dissocier le corps de l’esprit.
Alors, on ne résiste pas et on se laisse guider par les sirènes de l’amour. Et c’est ce que nous allons voir dans l’infographie que je vous ai préparé ci-dessous parce que la chimie de l’amour se décompose en 3 phases désormais bien connues des neuro-scientifiques : Le désir, l’attirance et l’attachement.

Je vous laisse découvrir l’infographie ci dessous.
N’hésitez pas à la partager si vous l’aimez ou à la commenter :-) Et n’oubliez pas de mettre votre chimie à contribution dimanche prochain et les jours qui suivent ;-) L’amour, ça s’entretient comme dirait Papy ! et en plus c’est bon pour la santé !

Infographie-mecanismes amour

Vous reprendrez bien encore une petite tranche d’amour ?

Musicale cette fois…
Ecoutez The Beatles ! dans la béatitude…
Merci de nous lire ! On vous aime !